Alimentation, Minceur, Régime
regime-hypocalorique

Tout savoir sur le régime hypocalorique : Du vrai au faux

Tout savoir sur le régime hypocalorique : Du vrai au faux
5 (100%) 2 vote[s]

Vous ne supportez plus ces kilos en trop et vous êtes décidés à trouver une solution. Excédés et précipités, vous vous penchez rapidement vers les soit- disants miraculeux régimes. Parmi ceux les plus connus, vous ne pouvez ne pas entendre parler du régime hypocalorique.

Vanté par sa facilité à être appliqué et offrant des résultats rapides, vous êtes déjà convaincus. Selon vous, il pourrait bien être le régime qu’il vous faut. Mais quant est- il réellement ?

Je vous dit tout sur le régime hypocalorique et ces facettes cachées !

Qu’est-ce que le régime hypocalorique

Comme son nom l’indique, le régime hypocalorique vise à réduire votre consommation calorique journalière. En réalité, le premier principe du régime hypocalorique est de consommer moins de calories que vous n’en dépensez.

Si la fourchette de base de nombreux régimes hypocaloriques se trouve généralement entre 800 et 1200 calories par jours, certains régimes proposent aussi une approche plus personnalisée et adaptée à votre morphologie.

regime-hypocalorique-menu

Outre les restrictions caloriques, ce régime possède un argument des plus séducteur. Lorsque vous le suivez,  il vous est possible de manger de tout. C’est cette dernière raison qui poussent d’ailleurs de nombreux diététiciens et nutritionnistes à le recommander. Ces professionnels de la santé savent que vous le suivrez facilement et que les résultats seront rapides.

Pourtant, que ce soit volontairement ou inconsciemment, ils oublient les effets de ce genre de régime à long terme sur votre santé.

Les plus du régime hypocalorique

Le régime hypocalorique de base est l’un des plus populaires au monde. Bien sûr, il est apprécié pour ces quelques avantages suivant :

  • Aucun aliment ne vous est proscrit
  • Ce régime sera facile à adapter à votre mode de vie
  • Il ne vous prive pas des repas entre amis et en famille
  • Vous perdez du poids rapidement

À la vue de ces premiers avantages, le régime hypocalorique parait simple à suivre et sans contraintes. Méfiez vous malgré tout des apparences car il présente aussi sa liste d’aspects négatifs.

Les moins du régime hypocalorique

Comme tout régime, celui dit hypocalorique contient toutefois des désavantages. Cela change en fonction du régime choisit mais généralement vous pourrez constater :

  • Une reprise  de poids à la fin de la cure
  • Des risques de présenter des carences alimentaires
  • La prise de mauvaises habitudes alimentaires
  • Des fringales entre les repas
  • Ne peut pas être suivi sur le long terme
  • Réduction de la masse musculaire

Il est donc incorrect de dire que le régime hypocalorique est celui qui comprend le moins de risques pour votre santé. Même si la méthode propose des avantages, il ne faut pas oublier ces points afin de mieux vous protéger des dangers qu’il comporte.

Le mot régime est souvent utilisé pour qualifier le suivi d’une nouvelle alimentation à court terme. C’est ce point qui fait d’ailleurs d’eux une mauvaise alternative pour votre santé. Parmi les régimes, il n’y en a un qui n’en est pas un car il ressemble plus à un bon moyen de rééquilibrer votre alimentation, c’est le régime méditerranéen .

Perte de poids rapide avec le régime hypocalorique ?

Avant de suivre un régime, votre alimentation est souvent trop riche et surtout trop calorique. Par la suite, si vous manger moins de calories que vous n’en avez besoin, vous allez maigrir vite !
maigrir-vite

Les conditions à respecter pour que le régime hypocalorique réussisse sont simples. Déjà, il faudra vous fixer un objectif. C’est la meilleure manière de trouver le type de diète qui vous correspond le plus. Une fois cela décidé, les conseils d’un professionnel vous aideront à définir les repas à privilégier ou non.

Un professionnel sérieux vous éduquera à suivre des repas équilibrés tout en respectant les quantités dont vous avez besoin pour atteindre votre objectif.

Avec un peu de chance, ce sera l’occasion pour vous de fixer un menu pour votre cure. Ensuite, vous ne devez pas oublier les activités physiques. À bonne dose, elles aideront votre organisme à puiser dans ses réserves caloriques.

La perte de poids en sera grandement facilitée. Comme tout autre régime, celui- ci ne fonctionne que si vous le voulez vraiment. Il vous faudra alors être assez motivé et respecter le programme établi. Malgré les possibilités que le régime hypocalorique vous offre, sa réussite n’est quand même pas assurée à 100%.

En effet, de nombreuses recherches démontrent que la perte ou la prise de poids n’est pas toujours en relation avec les apports caloriques. Les risques qui sont reliés au régime hypocalorique sont d’ailleurs importants mais souvent ignorés. Afin de savoir s’il vous est adapté ou non, le mieux est alors de voir un médecin ou un diététicien.

Les 5 régimes hypocaloriques

De nombreuses théories et recherches ont été menées sur le régime hypocalorique. Ces dernières sont la source des différents types de cure que vous connaissez aujourd’hui. Elles visent pour la plupart à répondre à un besoin ou à un objectif sur la perte de poids.

Le régime Cohen:

Il fait partie des régimes hypocaloriques à suivre sur une longue durée. Tout en vous faisant maigrir, il vend une amélioration de votre bien-être. Le régime Cohen ne comporte pas beaucoup de restrictions. En effet, il vous est possible de manger de tout.

La seule condition repose sur le fait de manger en petite quantité afin de réduire l’apport calorique. L’efficacité du régime Cohen est plus conséquent car il inclut une phase de stabilisation. Cela vous permettra alors d’éviter la reprise de poids une fois le régime arrêté.

Toutefois, la perte de poids n’est pas aussi rapide qu’avec les autres méthodes. Cela peut prendre plus de temps mais vous pouvez être sûr de les perdre définitivement. Ce régime est divisé en deux étapes bien précises. Durant la phase de perte de poids, les apports peuvent aller de 900 à 1400 calories.

Quant à celle de la stabilisation, l’apport pourra aller jusqu’à 1600 calories. Le régime Cohen vous permet alors retrouver une alimentation saine sans reprendre du poids à la fin de la cure.

Le régime Weight Watchers

Avec cette méthode, vous allez surtout compter des points plutôt que des calories. Il s’agit d’un système de compte qui a été créé dans les années 60 et qui présente différents programmes. Le régime Weight Watchers vous permet également de manger de tout.

regime-alimentaire

Seulement, il vous faudra faire attention au capital de points qui vous est attribué chaque journée. Cela dépend généralement de votre santé, de votre poids, de votre âge ainsi que des activités physiques que vous pratiquez.

Chaque aliment est désigné par un nombre de point qui est basé en fonction de son apport en calorie. Il s’agit d’une technique pour faciliter la mise en place de votre régime en évitant de dépasser le compte. Il ne vous restera alors plus qu’à décider ce que vous mangez ou non.

En plus de vous aider à perdre du poids, le système instauré par Weight Watchers pense à votre bien-être. Il est vrai que des séances de suivis sont mise à votre disposition si besoin est. La perte de poids se fait alors lentement mais sûrement avec peu de risques d’effet yoyo.

Régime Jenny Craig

Créé en 1983, ce régime a fait sa première apparition en Australie. Elle se base sur trois principes dont la nutrition, la forme et votre bien-être. Grâce à elle, il vous sera plus facile de trouver une bonne alimentation  et d’atteindre vos objectifs.

Les repas du régime Jenny Craig sont préétablis et vous sont livrés à domicile. En plus de cela, elle met en place un suivi personnalisé pour constater les progrès et inconvénients du régime. Le régime Jenny Craig permet une perte de poids à long terme mais lente.

Elle est également coûteuse étant donné les repas commandés et les suivis personnels. Il est donc adapté pour vous qui voulez avoir un poids idéal et le stabiliser.

La chrononutrition

 Comme la plupart des régimes hypocaloriques, le régime de la chrononutrition vous permet de manger de tout. La seule condition qui se pose consiste à manger à des heures bien définies. Bien sûr, la quantité est également à surveiller pour perdre efficacement du poids.

Le programme instauré par le Dr Delabos est d’ailleurs très simple. Le matin, il vous faudra un repas riche en graisses pour éviter les fringales. Au déjeuner, il est conseillé de manger dense et protéiné. Pour le goûter, vous avez droit à du sucre dont des fruits, du chocolat ou autre. Quant au dîner, il est préférable de manger léger.

Il vous est possible de ne rien manger mais si vous le faites, le poisson et les légumes sont plus conseillés. Les tisanes sont également très utilisées pour le dîner. À chaque repas, il faut alors bien respecter ce programme pour des résultats conséquents.

Régime extrême : le régime Mayo

Dit restrictif, ce régime se pratique durant 14 jours. Concernant les apports en calories, le régime Mayo ne vous permet que 1000 calories par jour.

Pour ne pas dépasser ce seuil, de nombreux aliments sont proscrits. Cela concerne par exemple les laitages, les féculents, les légumes secs, l’alcool et encore bien d’autres.

Par contre, il vous faudra consommer jusqu’à 6 œufs par jour ainsi que des légumes en grande quantité. Durant ce régime, il vous sera possible de perdre jusqu’à 7 kilos environ. Toutefois, il nécessite de le suivre à la lettre.

En effet, les restrictions peuvent être sources de maladies si vous ne faites pas assez attention. Une fois que le régime est terminé, il faudra également penser à une phase de stabilisation. Comme cela n’est pas compris dans le régime Mayo, ce sera à vous de trouver la bonne méthode.

Il est par contre déconseillé de l’utiliser si vous souffrez de diabète ainsi que de maladie cardiaque ou rénale. Comme la plupart des régimes hypocaloriques, il est donc conseillé de faire appel à un diététicien avant de commencer votre cure.

La plupart des régimes sont hypocaloriques. C’est aussi le cas pour le régime dissocié.

Les régimes hypocaloriques sont tous plus ou moins restrictifs. Que ce soit par rapport à la quantité, à certains aliments ou au moment de manger, c’est à vous de définir celui qui vous convient. Bien entendu, le choix devra se faire en connaissance des risques et des avantages que cela peut vous apporter.

 

Les dangers du régime hypocalorique

Les résultats face aux recherches sur le régime hypocalorique n’ont pas toujours été positifs. En effet, il semblerait même que certaines théories sur le sujet soient erronées. Cela concerne surtout le fait que la prise de poids n’ait pas forcément de rapport avec la quantité de calories absorbées.

Etant donné que le régime hypocalorique vous incite à faire quelques restrictions, il peut contenir certains risques. Ces derniers ne sont pas à négliger car ils pourraient effectivement altérer votre santé. Voici donc les deux points à savoir sur les risques du régime hypocalorique avant de commencer votre cure.

                  Pourquoi le régime calorique ne marche qu’à court terme ?

La réduction calorique induite par le régime hypocalorique peut parfaitement vous aider à vous affiner. Cependant, lorsqu’il est utilisé trop longtemps, votre corps finit par s’y adapter. Selon une étude menée par le Professeur Brownell sur le sujet, l’organisme aurait tendance à devenir économe.

La perte de poids est donc rapide durant les premiers moments du régime tandis qu’elle stagne au fil du temps. Dans le cas où vous reprenez le régime après une pause, la perte de poids sera encore plus lente car votre corps aura appris à y résister.

D’un autre côté, il faut prendre en compte le fait que vos ressources en micro-nutriments sont très limités. Dans une longue durée, cela ne ferait que vous rendre fatigué, irritable et sensibles aux maladies. Pour votre santé, il est donc préférable d’y faire attention.

Effet Yoyo : reprise du poids après un régime hypocalorique

Comme nous l’avons déjà vu, le régime hypocalorique se fait sur une durée bien déterminée. Une fois cette dernière terminée, les retombées ne sont pas toujours satisfaisante. En effet, l’effet yoyo est l’un des inconvénients de cette cure.

perdre-du-poids-rapidement

Cela est causé par le fait qu’au lieu de les dépenser, votre organisme va préserver l’énergie durant la cure. Une fois que vous reprenez une alimentation normale, les apports sont donc augmentés et la reprise de poids inévitable. En plus de cela, l’apport en protéine insuffisant induit le plus souvent une fonte des muscles.

L’arrêt du régime hypocalorique causera alors une prise de poids.

Pour conclure, il faut savoir que le régime hypocalorique a deux facettes. Dans le cas où vous l’utilisez parfaitement, il peut vous aider à vous affiner. Sans un bon suivi, ce dernier peut par contre être source de nombreux problèmes de santé.

Pour ces différentes raisons, il est donc préférable de consulter un professionnel avant de commencer un régime hypocalorique. Que ce soit un diététicien ou un médecin, il saura parfaitement vous guider. Même si cela ne garantit pas la réussite de votre régime, votre santé serait moins exposée.

Commentaires Facebook