Alimentation, Minceur
thé blanc

Thé blanc : Est-ce un vrai partenaire minceur ? Je vous dis tout !

Vous connaissez surement le thé vert pour ses nombreux bienfaits sur la santé, mais avez vous déjà entendu parler du thé blanc ? Sachez que le thé blanc pourrez se montrer plus redoutable en terme d’efficacité sur un bienfait, celui d’aider à mincir. Qu’en est-il vraiment ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le thé blanc !

Tout savoir sur le thé blanc

Qu’est-ce que le thé blanc ?

Plus subtil que le thé vert, le thé blanc est issu de bourgeons fermés  et de jeunes feuilles de théier : le Camellia sinensis, pendant qu’ils revêtissent encore d’un duvet blanc, d’où le nom de thé blanc. Les feuilles de thé blanc ne sont  ni fermentées ni oxydées, ce qui donne au thé un goût fin.

Pour avoir un kilo de thé blanc, il faut environ 30.000 bourgeons. Le processus de fabrication de thé blanc commence par une récolte à la main. Puis, les bourgeons sont aérés durant 3 heures pour être ensuite séchés à 25°C pendant 14 heures. Parallèlement de  très jeunes feuilles de thé sont séchées pendant 15 minutes entre 100 et 130°C, après être triées, les feuilles sont à nouveau séchées  à 130°C.

Le thé blanc est un produit distingué d’où son prix élevé. Il est principalement cultivé en Chine dans la région du Fujian, mais on le retrouve au Japon, au Sri Lanka et en Inde.

Le thé blanc fait-il maigrir ?

thé blanc minceur

 

Selon des études, le thé blanc booste le métabolisme. C’est-à-dire qu’il accélère la production d’énergie en brûlant plus de calories. Les cellules graisseuses sont des réserves de calories, en étant stimulées, elles sont mieux brûlées et réduisent la masse graisseuse. On peut donc dire que le thé blanc est un bruleur de graisses naturel de même trempe que le phen375 ou le phenQ.

Action de la théine

La théine ou le polyphénol est un stimulant. La théine se répartie dans le sang petit à petit et de manière uniforme. C’est cette propriété qui lui donne la capacité d’être un stimulant. A la différence d’un excitant, un stimulant augmente la vigilance sans énerver. L’augmentation de l’attention et de la vigilance procurée par la théine durant entre 6 et 8 heures. Bu chaud, le thé relaxe car il est un vasodilatateur.

Le tanin limite l’action de la théine. Il est libéré après la théine pour ensuite neutraliser ses effets. Le thé blanc contient peu de tanin dans la mesure où il est peu fermenté.

Études sur le thé blanc

Une étude réalisée en 2009 a abouti à 3 conclusions sur les actions du thé blanc sur les cellules graisseuses : le thé blanc réduit les triglycérides dans les cellules, le thé blanc favorise la production d’énergie et le thé blanc limite le stock de graisses.

Par ailleurs, l’Institut Européen de l’Hydratation avance que 8 Français sur 10 ne boivent pas suffisamment d’eau, soit 1,5 L. Or, la zone du cerveau qui gère la soif est la même que celle qui contrôle la faim. Ainsi, dans une majorité des cas, la sensation de faim est mal interprétée, car en réalité on a plutôt soif. En choisissant régulièrement une tasse de thé, on écarte les fausses fringales.

De plus, des études suggèrent que boire avant de manger permet de réduire l’apport calorique du repas en calmant la faim. Indirectement, le thé blanc peut être ajouter à la liste des coupe-faim naturels.

1-Le thé blanc réduit le triglycéride

L’expérience en laboratoire consistait d’un côté à cultiver des adipocytes en contact avec une quantité croissante d’extraits de thé blanc allant de 0% à 0,75% et à quantifier le triglycéride accumulé. Puis de l’autre côté, la toxicité de l’extrait de thé blanc des mêmes cellules est suivi.

Il a été remarqué que les triglycérides se dégradaient et qu’en même temps les adipocytes libéraient du glycérol. Et le résultat était comparé avec des adipocytes de référence. Ainsi l’étude conclue que l’extrait de thé blanc réduisait les triglycérides accumulé par les adipocytes.

2-Le thé blanc favorise la production d’énergie

Pour pouvoir produire de l’énergie, les triglycérides sont dégradés, dans le langage courant on dit qu’ils sont brûlés. Durant la même étude, il a été remarqué que par rapport aux cellules graisseuses témoins, celles en contact avec l’extrait de thé blanc se dégradées plus à raison d’une hausse de 30%. Il a été conclu que le métabolisme augmenterait de 30% en présence de thé blanc.

3-Le thé blanc limite le stock de graisses

Dans la mesure où l’extrait de thé blanc réduit le triglycéride des cellules graisseuses et qu’il accélère le métabolisme, en présence de ces paramètres, il est difficile pour les cellules de renflouer le stock. De plus, en présence d’extrait de thé blanc certains facteurs génétiques responsables du stockage de graisses étaient régulés de sorte à limiter la réserve. Bref Le thé blanc limite le stock de graisses.

Les autres bienfaits du thé blanc

thé blanc vertus

 

Comparé aux autres thés, le thé blanc est réputé pour avoir subi un long processus de séchage, ce qui permet à ces feuilles de conserver leurs bienfaits. À contrario, un thé de mauvaise qualité voit ses feuilles séchées à trop fortes températures et cela a des impacts sur sa qualité.

Un puissant antioxydant

Des récentes études ont avéré que le thé blanc serait l’antioxydant naturel le plus puissant.

La vice-présidente du développement de produits nouveaux de Origins, Mme Janet Pardon affirme que  le thé blanc est plus efficace que le thé vert parce qu’il renferme trois fois plus de polyphénols – des antioxydants connus pour accroître les défenses immunitaires et asphyxier l’activité des radicaux libres, donc du vieillissement et de la dégradation des cellules. De plus, le thé ne contient pas sucre ni calorie ni alcool.

Il renforce le système immunitaire

Le thé blanc est un anti-bactérien et un antiviral naturel. Ses si nombreux antioxydants renforcent le système immunitaire entier, donnent une protection contre toute une variété d’envahisseurs et de maladies.

Grâce à son importante concentration en vitamine C et E, il aide à combattre les rhumes. En médecine chinoise, le thé blanc est utilisé comme remède contre la fièvre, les maux de dents ou encore la rougeole.

Il améliore la circulation sanguine

Le thé blanc contient des catéchines qui sont des antioxydants connus pour réduire le taux de cholestérol.
Le thé blanc contribue ainsi à élever le bon cholestérol tout en diminuant le mauvais.

De ce fait, on évite le durcissement des artères et le blocage de la circulation sanguine à cause de l’accumulation de mauvais cholestérol. Ainsi, le  sang se fluidifie, abaisse la tension artérielle, et réduit le taux de cholestérol grâce au thé blanc qui protège le cœur et le système circulatoire entier.

Les chercheurs ont découvert que les personnes qui boivent deux tasses ou plus de thé par jour auraient une probabilité de 50% moins susceptibles de mourir d’une crise cardiaque.

Les atouts beauté du thé blanc

thé blanc théine

 

Bienfaits sur la peau

Grâce à ses antioxydants qui neutralisent les radicaux libres, le thé blanc agit favorablement pour une peau saine et éclatante tout en contribuant à la prévention de l’acné. L’acné, en fait, résulte de l’accumulation de quantités de toxines dans le corps. Les antioxydants dans le thé blanc aident à éliminer ces excès de toxines et préservent alors votre peau pure et sans lésions causées par l’acné.

Le thé blanc fait donc partie de ses aliments sain pour la peau au même titre que l’avocat, l’oignon ou encore le kiwi.

Un allié pour des belles dents

Le thé blanc contribue également dans la prévention de votre santé bucco-dentaire. En effet, le thé blanc renferme un peu de fluorure et d’autres nutriments qui vont anéantir les bactéries, sources de la mauvaise haleine et ainsi, maintenir vos dents en bonne santé. Donc, le thé blanc permet d’éviter les caries dentaires et l’accumulation de plaques.

Conseils pratique sur le thé blanc

Comment bien choisir le thé blanc ?

Thé de haute qualité car récolté au début du printemps, le thé blanc est fait d’un maximum de bourgeons. C’est pourquoi il est plus onéreux mais plus raffiné que les autres thés.

Le thé blanc, originaire de Chine, se fane et est séché à l’air libre, au soleil pour garder sa forme originelle et tous ses bienfaits. Voilà pourquoi il est riche en antioxydants et en fluor. C’est une boisson très désaltérante qu’on peut consommer en soirée. En effet, il est plus déthéiné que la plupart des thés, et donc beaucoup moins excitant.

Le thé blanc a aussi son appellation contrôlée comme la cuvée de vin, le Pai Mu Tan est la traduction phonétique française de « Pivoine Blanche », c’est le thé blanc le plus facile d’accès, tant au niveau de la saveur que du prix. Avant infusion, ce thé prend la forme d’un bourgeon duveteux avec une ou deux feuilles. Seuls les thés blancs récoltés au printemps, dans la province du Fujian, ont droit à l’appellation Pai Mu Dan.

D’une liqueur jaune-orangée, claire et lumineuse, le Pai Mu Tan a une saveur subtilement zestée, au parfum de fleurs et de fruits mûrs. Comme en Chine, la pivoine blanche représente la beauté et la féminité, le nom donné à ce thé est le reflet de la délicatesse de ses arômes et de sa saveur. Il est à  boire nature pour ne pas masquer sa subtile saveur. A la carte des salons de thé, on propose du Pai Mu Tan.

Trois points qui assurent la qualité du thé :

– La provenance et la date de la récolte,
– l’aspect physique du thé et de la liqueur,
– l’arôme et la saveur de la liqueur.

Aspect des feuilles et des bourgeons du Pai Mu Dan avant infusion :

Le Pai Mu Tan est un thé qui n’a pas été flétri ni subi  un séchage ni aucune oxydation. Les feuilles seraient donc majoritairement vertes claires -peu de feuilles plus foncées- les bords seraient légèrement enroulés et le dos couvert d’un discret duvet blanc. Les bourgeons sont verts pâles, presque blancs et entièrement couverts d’une fine duvet blanche.

Les Pai Mu Dan de grade A sont constitués d’un beau bourgeon duveteux accompagné d’une ou deux jeunes feuilles fines, n’a aucune trace d’oxydation -couleur vert clair à kaki clair-. Les feuilles légèrement oxydées ou brisées sont rares. La liqueur est jaune pâle, lumineuse et sans impureté.

Les Pai Mu Dan de grade B ont plus de feuilles oxydées que celui de grade A. L’infusion est jaune à légèrement orangée.

Les Pai Mu Dan de grade C contiennent beaucoup de feuilles oxydées dont infusion donne une liqueur plus foncée tirant sur l’orangé. Les bougeons duveteux sont rares et souvent légèrement oxydés. Beaucoup de feuilles sont cassées.

Le Pai Mu Tan a un goût très raffiné, délicatement zestée, légèrement sucrée, aux parfums de fleurs et de fruits mûrs. Il peut supporter 3 à 5 infusions selon le grade.
Les grades A peuvent être infusés à 5 reprises et dégagent des arômes et une saveur plus subtile qu’un grade C.

En cas d’infusion prolongée ou d’une utilisation d’eau trop chaude, les grades C peuvent être légèrement tanniques. Ce n’est jamais le cas pour les grades A et B.

Conseils de préparation du thé blanc

le thé blanc

 

Le thé blanc est un thé si impérial que sa dégustation devrait suivre un rituel dont les trois piliers la préparation du thé, la préparation de l’eau et le temps d’infusion, et enfin le dosage du thé.

Le choix de la théière

Tout d’abord, il y a  choix de la théière. Ce choix a son importance car la théière utilisée influe sur  la qualité de la préparation du thé. Elle peut être en terre cuite qui serait caractérisée par le fait qu’elle aurait est une mémoire. C’est vrai que la paroi en terre cuite conserve certains éléments comme les tanins, ce qui pourrait changer le goût du thé.  Aussi est-il  recommandé d’avoir une théière pour chaque type thé.

On peut avoir une théière en verre ou en porcelaine. Contrairement à la théière en terre cuite, elles « ne se souviennent  pas». Donc, elles sont votre alliée, si vous buvez différentes variétés de hé.

Une infusion à la bonne température 

Avant la préparation du thé, ébouillantez votre théière et vos tasses pour qu’elles soient à la bonne température.

Pour une bonne préparation du thé, préférez une eau faible en minéraux. L’eau du robinet trop riche en calcaire est déconseillée car cela empêche les feuilles d’infuser correctement. Cela est surtout valable pour les thés de haute qualité, comme le thé blanc.

De plus, le thé blanc craint l’eau trop chaude qui peut  brûler les feuilles. La température de l’eau est donc très importante car plus le thé est de haute qualité moins il supporte une eau chaude. En effet, l’eau bouillie perd beaucoup de son oxygène, aussi les feuilles ne pourront pas s’y ouvrir. Il est en de même avec une eau refroidie.

Temps d’infusion

Chaque thé a son temps d’infusion  propre et précis pour atteindre son point d’équilibre. En général, le temps d’infusion  du thé blanc varie entre 7 à 20 minutes. L’infusion se fait entre 30°C et 70°C. Une infusion à basse température ne brûle pas les feuilles et évite la destruction de certains éléments comme les vitamines.

Dosage

Le goût  du thé dépend également de son dosage. Il est énoncé  qu’il faut compter une cuillère pour chaque tasse et une cuillère pour la théière. Mais pour bien doser, il vaut mieux utiliser une petite balance de cuisine, et votre préparation du thé sera impeccable. En général,  pour une tasse de 15cl d’eau, le dosage du thé blanc sera de 5g.

 

Commentaires Facebook

Recherche

A propos de David Roussillon

David