Les meilleurs bruleurs de graisse : Comparatif

COMPARATIF
DES MEILLEURS BRULEURS DE GRAISSE 2018

Les bruleurs de graisses peuvent agir sur divers leviers biologiques pour vous aider à perdre du gras. Selon vos besoins et vos objectifs, nous vous aidons à choisir le meilleur bruleur de graisse adapté à votre personne. Pour cela, notre équipe a réalisé un classement selon des critères bien définis. 

Pour un classement des plus objectifs, chaque complément a donc fait l’objet de tests et de recherches en ce qui concerne sa composition et ses études scientifiques relatives. Nous avons également tenu compte des avis externes et des témoignages de centaines de consommateurs pour vous permettre de choisir le meilleur bruleur de graisse du marché. 

N°1 LE PHENQ

 COMPLÉMENT NATUREL

THERMOGÉNIQUE – COUPE FAIM – BLOQUEUR DE GRAISSES

DEGRÉ D’EFFET : PUISSANT +++

NOTE : 4,8/5

EFFET COUPE FAIM
EFFICACE
AUGMENTATION DES DÉPENSES CALORIQUES
TRÈS EFFICACE
BLOCAGE DE L'ABSORPTION DES GRAISSES
EFFICACE
  • Approuvé par la FDA
  • Certifié GMP
  • Garantie 60 jours

Le phenQ est un complément alimentaire avec une composition 100 % naturelle. Son succès vient principalement de la formule Capsimax brevetée sous le nom de α-Lacys Reset®. PhenQ est ainsi soutenu comme efficace par 5 études scientifiques.

lactose.png

COMPOSITION 100 %
NATURELLE

  • Capsaïcine
  • Piperine
  • Fibres de Nopal
  • L-Carnitine

5 RÉFÉRENCES CLINIQUES

 

  • 1Whiting, S., Derbyshire, E., and Tiwari, BK. (2012): ‘Capsaicinoids and capsinoids. A potential role for weight management? A systematic review of the evidence’. Appetite, 2012 Oct;59(2):341-8. Doi: 10.1016/j.appet.2012.05.015 PMID: 22634197 
  •  

    2Zemel, M.B., Thompson, W., Milstead, A., Morris, K., and Campbell, P. (2004): ‘Calcium and dairy acceleration of weight and fat loss during energy restriction in obese adults’. Obesity Research, 2004 Apr;12(4):582-90, PMID: 15090625

  •  

    3Docherty, J.P., Sack, D.A., Roffman, M., Finch, M., and Komorowski, J.R. (2005): ‘A double-blind, placebo-controlled, exploratory trial of chromium picolinate in atypical depression: effect on carbohydrate craving’. Journal of Psychiatry Practice, 2005 Sep;11(5):302-14 PMID: 16184071 

  •  

    4Smith, A. (2002): ‘Effects of caffeine on human behaviour’. Food and Chemical Toxicology, 2002 Sep;40(9):1243-55, PMID: 12204388

  •  

    5Graham, T.E. (2001): ‘Caffeine and exercise: metabolism, endurance and performance’. Sports Medicine, 2001;31(11)(:785-807, PMID: 11583104 

N°2
PROACTOL XS

 COMPLÉMENT NATUREL

COUPE FAIM – BLOQUEUR DE GRAISSES

DEGRÉ D’EFFET : FORT ++

NOTE : 4,5/5

EFFET COUPE FAIM
EFFICACE
AUGMENTATION DES DÉPENSES CALORIQUES
FAIBLE
BLOCAGE DE L'ABSORPTION DES GRAISSES
TRES EFFICACE
  • Approuvé par la FDA
  • Certifié GMP
  • Garantie 60 jours

Le Proactol Xs est un complément alimentaire fabriqué à partir de la chitine d’un champignon nommé mycelium d’aspergillus niger. Son succès vient principalement de  sa capacité à empêcher les graisses et les sucres d’être digérés, assimilés et donc stockés.

lactose.png

COMPOSITION 100 %
NATURELLE

  • CHITOSAN

5 RÉFÉRENCES CLINIQUES

 

  • 1Han LK, Kimura Y, Okuda H. Réduction du stockage des graisses pendant le traitement à la chitine-chitosan chez les souris nourries avec un régime riche en graisses. Int J Obes Relat Metab Disord 1999; 23: 174-179
  •  

    2Wang D, Han J, Yu Y et al. L’oligosaccharide de chitosan diminue les triglycérides de lipoprotéines de très faible densité et augmente le cholestérol à lipoprotéines de haute densité chez les rats nourris avec un régime riche en graisses. Exp Biol Med (Maywood) 2011; 236 : 1064-1069

  •  

    3Pittler MH, Abbot NC, Harkness EF, Ernst E. Essai randomisé en double aveugle du chitosan pour la réduction du poids corporel. Eur J Clin Nutr. 1999; 53 : 379-381

  •  

    4Mhurchu CN, Poppitt SD, McGill AT, et al. L’effet du complément alimentaire, le chitosan, sur le poids corporel: un essai contrôlé randomisé chez 250 adultes en surpoids et obèses. Int J Obes Relat Metab Disord 2004

  •  

    5Cornelli U, Belcaro G, Césarone MR, Cornelli M. Utilisation de polyglucosamine et activité physique pour réduire le poids corporel et la dyslipidémie chez les sujets modérément en surpoids. Minerva Cardioangiol. 2008; 56 : 71-78

N°3 RASPBERRY KETONE

 COUPE FAIM ET BLOQUE GRAISSES

BRULEUR DE GRAISSE – COUPE FAIM

DEGRÉ D’EFFET : FORT ++

NOTE : 4,2/5

EFFET COUPE FAIM
EFFICACE
AUGMENTATION DES DÉPENSES CALORIQUES
EFFICACE
BLOCAGE DE L'ABSORPTION DES GRAISSES
MOYENNEMENT EFFICACE
  • Approuvé par la FDA
  • Certifié GMP
  • Garantie 60 jours

Le Raspberry Ketone est un complément alimentaire principalement composé de cétone de framboise. Celle-ci permet d’augmenter la chaleur corporelle afin de brûler plus de graisse. Pour compléter son action en limitant l’appétit, la formule Raspberry Ketone contient aussi de l’extrait de mangue africaine.

lactose.png

COMPOSITION 100 %
NATURELLE

  • Cétone de Framboise
  • Mangue Africaine

5 RÉFÉRENCES CLINIQUES

 

  • 1Han LK, Kimura Y, Okuda H. Réduction du stockage des graisses pendant le traitement à la chitine-chitosan chez les souris nourries avec un régime riche en graisses. Int J Obes Relat Metab Disord 1999; 23: 174-179
  •  

    2Wang D, Han J, Yu Y et al. L’oligosaccharide de chitosan diminue les triglycérides de lipoprotéines de très faible densité et augmente le cholestérol à lipoprotéines de haute densité chez les rats nourris avec un régime riche en graisses. Exp Biol Med (Maywood) 2011; 236 : 1064-1069

  •  

    3Pittler MH, Abbot NC, Harkness EF, Ernst E. Essai randomisé en double aveugle du chitosan pour la réduction du poids corporel. Eur J Clin Nutr. 1999; 53 : 379-381

     

  •  

    4Mhurchu CN, Poppitt SD, McGill AT, et al. L’effet du complément alimentaire, le chitosan, sur le poids corporel: un essai contrôlé randomisé chez 250 adultes en surpoids et obèses. Int J Obes Relat Metab Disord 2004

  •  

    5Cornelli U, Belcaro G, Césarone MR, Cornelli M. Utilisation de polyglucosamine et activité physique pour réduire le poids corporel et la dyslipidémie chez les sujets modérément en surpoids. Minerva Cardioangiol. 2008; 56 : 71-78