Alimentation, Régime

Régime sans sel : Découvrez ses multiples bienfaits sur votre santé

Régime sans sel : Découvrez ses multiples bienfaits sur votre santé
5 (100%) 2 votes

Le régime sans sel est basé sur le principe de diminuer ou exclure le sel de votre alimentation. Celui-ci est un élément essentiel à notre corps, il permet notamment de donner du goût à vos plats. Pourtant, certaines études vous prouvent que consommer en excès, il devient mauvais pour santé.

C’est justement dans cette optique que le régime sans sel a été inventé. Rendu populaire depuis maintenant quelques années, il fait partie de ces régimes que vous devez connaitre absolument.

En quoi consiste le régime sans sel ?

Comme son nom l’indique, le régime sans sel tend à éviter tous les aliments contenant du sodium. dont le plus courant, le sel de table. C’est un mode d’alimentation très passe-partout car vous pouvez utiliser pour les adultes comme pour les enfants. La durée d’un régime sans sel dépend des raisons pour lesquelles vous l’entreprenez. S’il s’agit de régler un problème de santé, il est normalement définitif.

Vous pouvez trouver deux types de régime sans sel. Le premier est un régime sans sel modéré car il permet une consommation de 2,5 à 5g  de sodium par jour. Quant au second, il est nommé régime sans sel strict car il n’accepte qu’1 g par jour. Sauf en cas extrême, le régime sans sel modéré est plus utilisé que le régime strict étant donné les restrictions.

alimentation-sans-sel

Si le régime sans sel est autant apprécié, c’est avant tout pour ses avantages sur votre santé. Il contribue par exemple à vous éviter les maladies cardio-vasculaires. Ces dernières tendent à être présentes dans le cas obésité. Il est également reconnu pour prévenir et diminuer l’hypertension. Parmi les régimes pauvres en sodium, on compte par exemple le régime d’Okinawa.

Même s’il est considéré comme étant sain, le régime sans sel comprend toutefois des risques. Cela se retrouve par exemple au niveau des carences en sodium. Afin de l’éviter, il est préférable de consulter un diététicien ou votre médecin avant de suivre le régime.

 Régime sans sel : Quels sont vos besoins journaliers en sel ?

Comme nous l’avons déjà dit plutôt, le sel est nécessaire pour votre organisme. Sa présence vous permet en l’occurrence d’éviter la déshydratation. En harmonie avec le potassium, le sodium participe au rééquilibrage hydrique de votre organisme. Lorsqu’il est consommé en grande quantité, il devient pourtant dangereux. Si vous en consommez, le mieux est alors de trouver le juste milieu.

Afin d’assurer le bon fonctionnement de votre organisme, il vous faut consommer la bonne quantité de sel. Le seuil recommandé va généralement de 5 à 8 g par jour. Cela équivaut à 2,4 et 3,2 g de sodium.

Vous aurez alors à prendre en compte le sel naturellement contenu dans les aliments et celui qui est rajouté en cuisine. Dans le cas de plats préparés, les apports sont encore plus considérables.

Selon les constatations, la consommation de sel actuelle va jusqu’à 12 g ou même 25 g par jour. Les hommes sont d’ailleurs plus concernés que les femmes. Cet excès de sel tend à rendre la population plus fragile et sujette aux maladies cardiovasculaires. C’est d’ailleurs pour cette raison que le régime sans sel est autant préconisé par les médecins et les diététiciens.

Quels sont les aliments les plus riches en sel ?

Plus vous mangez de sel, plus vous serez sujets aux maladies. À travers le régime sans sel, vous éviterez alors de consommer les aliments qui en contiennent beaucoup. En plus du sel de table qui doit être utilisé avec modération, voici les aliments que vous aurez à éviter :

aliments-riches-en-sodium

  • Certains aliments du quotidien :

    Le sel se trouve presque un peu partout dans votre alimentation. Vous les trouverez généralement en grande quantité dans le pain, la charcuterie, le fromage, la viande et le poisson fumé, le beurre salé, les saumures et encore bien d’autres. Les éléments en conserves sont aussi une grande source de sel. Cela vient du fait que ce dernier est souvent utilisé comme conservateur.

  • Les plats préparés:

    Leurs compositions contiennent une forte teneur en sel. Cela concerne par exemple les pizzas, les quiches, les friands, les hamburgers, les frites, les poissons et viandes panées, etc. En suivant un régime sans sel, il est donc préférable d’opter pour des plats que vous avez cuisinés vous-même. Cela limitera entre autre les apports en sel et autres éléments nocifs pour votre santé.

  • Les sauces et boisson :

    Même si nous en avons l’habitude, le régime sans sel proscrit la consommation de sauces préparées. Pour en citer quelques-unes, il y a par exemple les sauces vinaigrettes, la sauce béarnaise, le ketchup, la moutarde ainsi que la sauce soja. Les bouillons en cube sont également à éviter. En ce qui concerne les boissons, il s’agit de certaines eaux minérales gazeuses. Ces dernières peuvent contenir une grande quantité de sodium.

Quels sont les aliments conseillés lors d’un régime sans sel ?

Le régime sans sel vous aide à changer entièrement de mode d’alimentation. Que ce soit pour prévenir ou pour atténuer certaines maladies, il vous est possible de le suivre à long terme. Bien sûr tout repose sur les aliments que vous consommez.

Afin de vous faciliter la tâche, il est alors nécessaire de connaître les aliments les plus adaptés. Les aliments bruts contiennent tous naturellement du sel.

Afin de rendre ce dernier moins opérant, optez pour les aliments riches en potassium. Ces derniers vous permettront un meilleur équilibre avec le sodium contenu dans le sel. Ils limiteront également les dégâts du sel sur votre organisme. Les plus importants sont :

  • Les fruits et légumes :

    Ils sont indispensables pour rester en bonne santé. Pour le régime sans sel, privilégiez ceux qui sont rouges et verts. Les épinards, les avocats, les tomates sont donc en première ligne. Il est aussi conseillé de manger des courges, des patates douces, des bananes et des abricots. Les fruits secs et les oléagineux comme les amandes sont également de bonne source de potassium.

  • Les herbes et épices:

    En plus de relever le goût de vos plats, les herbes et épices sont idéales pour un régime sans sel. Pour une bonne alimentation, vous devriez consommer : du curry, du cumin, du gingembre, du poivre ou encore du persil.
    aromates-et-epices

  • La viande et le poisson :

    La viande en générale est recommandée pour un régime dans ce genre. Afin de bénéficier d’un apport en potassium conséquent et d’un sel moindre, préférez la dinde ainsi que le poulet. La plupart des poissons sont également à intégrer dans votre alimentation. Une consommation de thon, de mulet et de hareng régulière est même idéale pour combler votre régime.

  • Autres aliments à ne pas négliger :

    Les céréales sont aussi à consommer régulièrement. Le germe de blé en est un très bon exemple. En ce qui concerne les boissons, le café et le cacao sont conseillés pour un régime sans sel.

En plus de ces aliments riches en potassium, il vous est possible de manger des aliments allégés en sel. Pour cela, il faut quand même bien vous renseigner à travers les étiquettes des aliments que vous achetez.

Comment donner du goût aux aliments sans sel ?

En plus de ses apports en sodium,  le sel donne surtout du goût à vos plats. En suivant le régime sans sel, il vous faudra alors trouver un moyen de le remplacer. Cela vous évitera d’être démotivé par les menus. En tout, vous pouvez faire appel aux trois méthodes suivantes pour garder les saveurs de vos aliments :

  • Une cuisson adaptée:

    Le choix de votre cuisson influence le goût des aliments. En général, tout dépend de ce que vous utilisez pour vos plats. Pour la viande par exemple, il est préférable de la cuire braisée, grillée ou rôtie.

    Vous pouvez utiliser les mêmes méthodes pour le poisson en plus du court-bouillon. Vous conservez la saveur et les nutriments des légumes en les cuisant à la vapeur. Il est également possible de le faire à l’eau mais vous aurez à bien les assaisonner. Quant aux pâtes et au riz, il suffit de le faire dans une eau parfumée.

  • Un bon assaisonnement:

    Vous pouvez mettre plusieurs types de condiments pour donner plus de goût à vos plats. Ces dernières vous aideront aux marinades mais également pour les sauces. Parmi les plus appréciés, il y a par exemple le poivre, le basilic, le romarin, le fenouil, le gingembre, l’ail, les oignons, le champignon, le citron ainsi que bien d’autres. Favorisant l’utilisation des épices et aromates, une alimentation sans sel s’adaptera donc parfaitement à un régime méditerranéen.

    Le tout est de trouver les bonnes associations pour que vos aliments soient aussi succulents que possible.

  • Le sel de régime:

    Si vous n’arrivez pas à vous contrôlez, cette solution est très adaptée. Le sel de régime est très ressemblant au sel normal en apparence. Toutefois, sa composition est différente car elle est riche en potassium et pauvre en sodium. Grâce à cela, vous ne risquez donc pas d’augmenter votre taux de sel. Vous pouvez généralement vous en procurer auprès des pharmacies.

Le régime sans sel n’est donc pas aussi dur à suivre que ce que l’on croit. Avec ces différentes alternatives, vous aurez plus de facilités à manger sans sel. Il s’agira alors d’apprécier la qualité de vos aliments tout en respectant les règles de votre régime.

Le régime sans sel contre la rétention d’eau

En consommant beaucoup de sel, vous vous exposez généralement à de la rétention d’eau. Lorsque la teneur en sel de votre alimentation est importante, vos tissus sont les premiers affectés. En effet, le sel vient se loger dans ces derniers et attire l’eau qui est présente dans votre corps.

retention-d-eau

En plus d’y être attirée, l’eau va être stockée et ne sera pas éliminée correctement. Pour conséquence, vous sentirez votre corps se gonfler à certains endroits. C’est ce que l’on appelle communément la rétention d’eau.

Grâce au régime sans sel, il vous sera facile d’éviter ce genre de problème. À travers cette méthode, il vous suffira de réduire votre consommation en sel pour faire baisser la rétention d’eau. Un apport journalier entre 5 et 8 g de sel sera alors suffisant. En plus de cela, vous aurez à privilégier les aliments forts en potassium. C’est une bonne manière d’assurer l’équilibre hydrique de votre corps.

Le régime sans sel : au revoir l’hypertension

L’hypertension est très souvent liée à la consommation de sel en grande quantité. Cela part du principe que certaines personnes sont plus sensibles au sel que d’autres. Les résultats d’une réduction de cette dernière sont toutefois variables en fonction de votre état de santé.

sel-hypertension

En effet, l’âge, le poids et encore bien d’autres facteurs doivent être pris en compte. Les plus sensibles au sel devront s’en tenir à consommer entre 1,5 et 2,3  gr par jour uniquement.

L’hypertension due au sel va souvent de paire avec un problème de rétention d’eau. En effet, c’est cette eau stockée dans votre organisme qui agit sur votre tension artérielle. Plus vous faites de la rétention d’eau, plus votre circulation sanguine devient mauvaise.

En cas d’inattention, le problème peut même s’aggraver et mener à des maladies cardio-vasculaires. La réduction de sel voire même son interdiction peut alors être recommandée par votre médecin.

Ne pas basculer dans les extrêmes : éviter le manque en sodium ?

Même s’il est évident que le sodium n’est pas très bon pour la santé, un apport minimum en sel reste important. Sans cela, vous risquez une carence en sodium qui se traduit généralement par une dénutrition ainsi que la déshydratation. À part cela, le manque de sodium dans votre organisme va vous pousser à produire plus d’aldostérone.

manque-sodium

Il s’agit d’une hormone qui repousse le potassium et provoque des symptômes plus ou moins graves. Cela comprend par exemple les crampes musculaires, les œdèmes, les vertiges et même des hallucinations.

Afin d’éviter cela, le mieux est d’opter pour un régime sans sel modéré. Grâce à lui, vous assurerez un apport suffisant de sodium pour votre organisme. Mis à part cela, vous pourrez privilégier l’apport en potassium dans votre alimentation. Tout en gardant un apport adapté à votre corps, cela évitera les effets néfastes du sodium.

Le régime sans sel est donc un mode alimentaire que vous pouvez utiliser à long terme. Même s’il semble dur à respecter, il ne faut pas oublier ses avantages sur votre santé. Cela se traduit par exemple par une réduction des maladies telles que la rétention d’eau, l’hypertension ou les maladies cardiovasculaires.

Le tout est alors de trouver le juste milieu dans votre consommation et de faire attention à ce que vous mangez. Bien sûr, l’avis d’un professionnel sera toujours conseillé pour optimiser votre régime sans sel.

 

Commentaires Facebook