Alimentation, Légumes

La carotte et ses nombreuses vertus : Dossier complet sur ce légume

La carotte ? Ce beau légume que nous trouvons sur les étals toute l’année fait partie du paysage maraicher depuis toujours. Elle est le second légume le plus demandé en France, après la tomate. D’ailleurs, les français en  consomment depuis le XIVème siècle.

Savez-vous qu’elle existe partout, sur les cinq continents et même aux fins fonds de la brousse loin de toute civilisation ?

Originaire d’Asie Centrale, la carotte, du nom scientifique Daucus carota appartient à la famille des Apaciées. A l’origine, bien que déjà comestible, la racine de la carotte était pourpre ou rouge mais tellement amère et fibreuse qu’elle n’était guère appréciée.

Sa texture actuelle a été découverte vers les années 1600 suite à de nombreuses sélections et hybridations. Aux dires de la littérature scientifique, la carotte présente plus de cinq cents variétés.

La majorité de ces variétés ont la couleur orangée, une couleur qui lui viendrait des Pays-Bas, tandis que les carottes dites fourragères sont blanches et les anciennes variétés rouges, violettes ou jaunes sont  récemment remises à la mode. Sa dénomination vient de sa période de production : carotte « primeur », « de saison » ou « de conservation ».

La carotte est une plante vivace cultivée pour sa racine orangée  uniforme, pivotante, charnue, comestible et d’un goût exquis. Le plant se régénère annuellement  et sa hauteur peut atteindre 30cm. La carotte se cultive sur un sol meuble et léger, riche en humus. Elle aime le soleil et l’ombre ralentit sa croissance. Pour arriver à maturité, la carotte devrait rester sous terre 70 à 100 jours.

 Les nombreux bienfaits de la carotte sur votre santé

bienfaits carotte

Préserver naturellement votre santé doit être une de vos préoccupations majeures. La carotte pourait bien être votre alliée, car elle est composée d’une grande quantité de minéraux, de fibres et de vitamines. Grâce à la pectine contenue dans sa racine, elle aide à lutter contre le cholestérol. Tandis que  sa vitamine B9 serait efficace pour se prémunir de l’anémie et de l’inflammation du côlon.

Quant à la  vitamine A qui lui  concède sa couleur orange, elle entretien votre vue. La carotte pourrait également  être utilisée comme masque de beauté !

 

En fait, La carotte contient  85 % d’eau et environ 2,5 g de fibres.  Sur le point de vue des calories 100 gramme de carotte crue renferme 30 kilocalories, 7 g de sucres, moins d’1 g de protéines et très peu de graisses.

calorie carotte

La carotte est riche en sels minéraux 

Du côté des sels minéraux, 100 grammes contiennent : 300 mg de potassium, 30 mg de calcium, 10 mg de magnésium, 0,3 mg de fer, des vitamines B dont le B9,  0,5 mg de vitamine E et 7 mg de vitamine C ; et particulièrement 8 mg de bêtacarotène, ce qui répond à nos besoins quotidiens en vitamine A… C’est le légume le plus riche en bêta carotène. En manger fréquemment réduirait de moitié le risque de cancers.

Améliorez votre santé cardiovasculaire avec les carottes

Tous les ans, les statistiques sorties par la Santé publique affiche plus de 15 millions de décès dus à des maladies cardiovasculaires. Le taux élevé de mauvais cholestérol dans le sang en serait l’un des premiers responsables de ce type de maladie.

En Hollande, des études ont été menées sur les carottes et les risques de maladies cardiovasculaires. Les participants ont été suivis pendant 10 ans et ont montré que les fruits/légumes  de couleur orange et/ou jaune sont ceux qui protègent le plus contre les maladies cardiovasculaires.

Dans cette catégorie d’aliments, les carottes ont été évaluées comme étant l’aliment champion qui réduirait le plus ces risques.

Aux Etats-Unis, des recherches ont révélées qu’une consommation régulière de six carottes par semaine réduirait le risque de crises cardiaques. Cette consommation diminuerait le niveau du taux de mauvais cholestérol et les triglycérides dans le sang. Ainsi, les menus riches en carotte seraient conseillés pour prévenir les maladies cardiovasculaires.

Luttez contre le mauvais cholestérol LDL

À Harvard, des études récentes sur des animaux de laboratoire ont montré que la carotte serait un moyen de lutter contre le mauvais cholestérol LDL. Selon ces études le taux de cholestérol de ces animaux a chuté considérablement après avoir mangé des aliments riches en carottes. Ainsi, associé à un régime équilibré et à des activités physiques régulières, consommer 200g de carotte par jour pourrait réduire de 11% le taux de cholestérol.

 On attribuerait ces résultats à la présence de fibres solubles de la carotte mais également à la pectine contenue dans cette racine. En effet, l’action de la pectine modifierait la viscosité des aliments dans le tube digestif pour réguler l’absorption de graisses. Comme la vitamine E dissout les corps gras, grâce à sa grande quantité contenue dans la carotte, les effets de la pectine va s’amplifier pour entraver l’oxydation du mauvais cholestérol LDL et empêcher son adhésion aux parois des artères.

La carotte serait donc un « intercepteur » d’acides gras !

Anti-cancer : La carotte est riche en caroténoïdes

La carotte renferme une grande quantité de phytonutriments comme les caroténoïdes qui sont les béta-carotènes, la lutéine et la zéaxanthine. Ces phytonutriments sont des antioxydants. Ils contribuent à freiner l’action des radicaux libres, le vieillissement des cellules.

Les études Outre-Atlantique ont conclu que les femmes qui mangent 2 à 4 portions de carotte par semaine réduiraient à 40% le risque d’avoir du cancer du poumon. Et qu’avec 5 portions ou plus, la réduction du risque serait de 60%. Une portion étant égale à 80-100 grammes de carotte râpée.

Quant au cancer du sein, la littérature médicale avance que prendre 2 portions ou plus de carottes ou d’épinards par semaine diminuerait de 44% le risque d’avoir ce cancer.

 

La carotte aurait une action anti-cataracte

Combien de fois avons-nous entendu : mange tes carottes, c’est bon pour tes yeux ! Les études scientifiques ont avéré cet adage. En effet, il paraitrait que la grande quantité de vitamine A dans la carotte lui confère le titre d’allié pour la santé oculaire, notamment celle de nos rétines.

Cette vitamine A permettrait de lutter contre la dégénérescence maculaire inhérente à l’âge. Quant à  la vision nocturne, la rhodopsine, un pigment de la carotte, y est pour son amélioration.

Concernant la cataracte et les carottes, des études d’observation ont montré que les personnes ayant plus d’alpha et de bêta-carotène dans leur sang, voient leur prévalence à la cataracte diminuée. On a par ailleurs, constaté les mêmes résultats pour ceux qui prennent de la lutéine et de la zéaxanthine : les caroténoïdes de la carotte.

Toujours coté santé oculaire, des recherches menée à l’Institut Jules Stein de l’université de Californie ont montré que les personnes qui prennent des carottes deux fois par semaine réduiraient leur risque d’avoir un glaucome.

Un bémol est cependant mis sur ces propriétés de protection de la vision : consommer des carottes ne peut pas empêcher le port de lunettes quand c’est juger nécessaire par l’ophtalmologue.

Prenez soin de votre peau

Grâce à la bêta-carotène, un puissant antioxydant, convertie en  vitamine A dans le corps, la carotte aide à réduire la vitesse de vieillissement de la peau.

La carotte capte les rayons de soleil et nous donne un teint doré. De plus,  la vitamine A serait l’agent qui protège la peau des coups de soleil et de l’apparition précoce des pigmentations de vieillissement de la peau.

De plus, un manque de cette vitamine A dans le sang pourrait provoquer de la sècheresse au niveau des phanères (cheveux, ongles et peau).

En d’autres termes, consommer des carottes vous aiderait à garder notre peau tonique et jeune.

Un aliment riche en potassium

Le potassium est un sel minéral aussi vital pour votre corps que le calcium ou le magnésium. Il contribue à la contraction des muscles, dont le muscle cardiaque, votre coeur . C’est également un élément essentiel à la transmission du flux nerveux. Le potassium participe aussi à l’équilibre de la pression artérielle et des fluides circulant dans notre organisme. Avec le sodium, le potassium maintient le pH du corps.

Le potassium joue également un rôle indispensable au bon fonctionnement des glandes surrénales et des reins. Enfin, le potassium active aussi les réactions enzymatiques de la synthèse protéinique et le métabolisme des glucides.

Un allié pour le régime lorsqu’elle est crue

Il est important de souligner que la carotte a un index glucide de 16 quand elle est crue et que cet indice monte à 47, une fois qu’elle est cuite. Ceux qui ont des troubles glucidiques devraient donc tenir compte de cette variation d’index glucidique.

Dans ce cadre la carotte sera un allié de vos régimes lorsqu’elle sera crue et non si elle est cuite

Les autres vitamines et minéraux contenus dans la carotte

Les acides hydroxycinnamiques 

Cette appellation regroupe l’acide caféique l’acide coumarique et l’ acide férulique.

Les recherches auraient révélé que l’acide caféique est un anti oxydant qui jouerait aussi un rôle anti-inflammatoire.

Tandis que l’acide coumarique pourrait agir comme un analgésique et un anticoagulant. Elle serait également un élément majeur dans la lutte contre ostéoporose ou la diminution de la densité minérale de l’os.

La cyanidine et la malvidine

Ces deux phytonutriments contribuent à l’amélioration de l’acuité de la vision.

Les anthocyanes

En tant que antioxydants, peuvent contribuer à retarder, voire inhiber, l’apparition des radicaux libres résultant des oxydations des protéines, des lipides,… Ils interviennent ainsi à la prévention contre des maladies dégénératives  chroniques comme le cancer ou les maladies cardiovasculaires

Des résultats de recherche ont également énoncé le rôle anti-inflammatoire des  anthocyanes, car elles empêcheraient les réactions biologiques des cytokines ou protéines pro-inflammatoires.

Le Falcarinol

C’est produit naturellement par la carotte. Elle l’utilise comme pesticide naturel pour protéger sa racine contre les maladies fongiques.

La littérature dit qu’elle pourrait contribuer à protéger les organes contre le cancer du poumon, du colon et du sein. Toutefois, les mêmes études révèlent qu’à fortes doses la falcarinol aurait provoqué des problèmes neurotoxiques aux animaux de laboratoire sur qui on aurait fait les tests.

La biotine ou vitamine B8

La biotine est indispensable à la croissance cellulaire. Elle joue un rôle avéré dans la conservation constante du niveau de sucre dans le sang. Une carence en biotine se manifesterait par une perte de cheveux, voire des cils quand cette carence est critique. C’est pourquoi cette vitamine est souvent recommandée pour renforcer les ongles et les cheveux. Le monde du cosmétique a d’ailleurs introduit la biotine dans  beaucoup de produits pour les ongles et les cheveux.

La vitamine K

L’analyse nutritionnelle de la carotte évoque la présence de vitamine K. La vitamine K intervient dans la minéralisation des os, la coagulation du sang et dans la croissance cellulaire. Cette vitamine possède aussi un pouvoir anti-inflammatoire et participe au maintien de la santé cardiovasculaire.

La vitamine C

La carotte contient également de la vitamine C, un élément indispensable pour lutter contre le froid en hiver! La vitamine C intervient aussi dans le système immunitaire.

Ce qu’il faut savoir en pratique sur la carotte :

Comment la conserver ?

Une bonne carotte est une carotte ferme, lisse, relativement droite avec une belle couleur. Plus elle est foncée, plus elle contient de bêta-carotène, donc plus elle sera intéressante du point de vue santé.

Pour conserver sa fraicheur, elle doit être placée dans la partie la plus froide du réfrigérateur, dans un sac plastique, ou enveloppée de papier pour réduire la condensation.

Pour conserver la carotte au congélateur, une petite préparation est nécessaire. Après lavage à grande eau, les carottes sont coupées en tranche, en bâtonnet ou en rondelle. Les blanchir dans l’eau bouillante pendant 3-4 minutes, les passer sous l’eau froide avant de les égoutter. Mettre dans des sacs de congélation puis ranger au congélateur.

 

Des recettes pour cuisiner la carotte ?

carottes rapees

Les carottes nouvelles peuvent être préparées sans être épluchées mais juste grattées pour garder les vitamines dans la peau. Quant aux carottes de conservation, il faut enlever la pellicule qui est amère.

Pour une cuisson classique à l’anglaise, plonger les carottes dans l’eau bouillante salée 3-4 minute pour les garder croquantes, 5 minutes si on les veut tendres ; et 10 minutes de plongeon pour une texture spéciale purée.

Les carottes se mangent crues ou cuites, frites ou bouillies, salées ou sucrées. Ci-joint deux recettes pour vous faire apprécier les mets confectionnés avec la carotte.

Recette de jus de carotte

jus de carottes

Très simple et pourtant très bénéfique, le jus de carotte se prépare en mixant quelques carottes crues. Puis, le boire concentré. On peut également ajouter un peu de jus de citron pour agrémenter le gout.

Recette purée de carottes et patate douce

  • 250 grammes de carottes
  • 250 grammes de patate douce
  • 20 centilitres de lait
  • sel/poivre

 

Dans cette recette, la patate douce et la carotte se compléteront en apportant un côté plus sucré à la purée.

Pelez les carottes et une patate douce puis les couper en dès.

Par la suite, faites tout simplement bouillir les carottes et les patates douces à poids équivalent dans une casserole d’eau salée portée à ébullition au préalable. Une fois que vous pouvez traverser les morceaux avec un couteau sans forcer, c’est que les carottes sont cuites.

Égouttez ensuite les morceaux pour les mixer. Une fois mixé, rajoutez un peu de lait et mélangez bien le tout pour que la purée soit homogène. Salez et poivrez, vous n’avez plus qu’à déguster.

Conclusion

La carotte est un légume qui reste sain pour la santé si il est acheté chez les producteurs locaux. Vous pouvez acheter des carottes bio de préférences pour éviter les traces de pesticides.

Au niveau diététique, retenez que vous ne devez pas abuser de la carotte cuite le soir à cause de son taux de sucre et de son IG élevé. Concernant les carottes crue, vous pouvez les consommer à volonté d’autant plus qu’elle garderont toutes leurs vitamines qui auraient pu être dégradées lors d’une cuisson.

 

 

Commentaires Facebook

Recherche

A propos de David Roussillon

David