Bien-être
sport au travail

5 Infos qui prouvent qu’il est important de faire du sport au travail !

À travers de nombreuses études, les entreprises ont compris les enjeux pour eux et leur employés de faire du sport au travail.

La vie occidentale vous en demande de plus en plus entre vos journées interminables au bureau, les enfants que vous devez aller chercher à l’école, leur faire faire les devoirs et les préparer pour l’heure du couché… Avec toutes ses contraintes, vous n’avez plus le temps de vous consacrer à une activité physique.

Partant de ce constat, pouvoir faire du sport sur votre travail serait la solution pour que vous puissiez vous adonner à une activité bénéfique pour votre santé et plus encore. Découvrez les raisons qui devraient vous pousser à faire du sport au bureau.

5 raisons de faire du sport à votre travail

Faire du sport accroit la concentration et les performances intellectuelles

Pratiqué depuis la nuit des temps, l’exercice physique a endossé de multiples fonctions au fil des siècles. Dans  la préhistoire, il était intimement lié à la survivance humaine. En effet, la vie de l’homme de Cro-Magnon dépendait de sa condition physique.

Jusqu’à notre époque où les bienfaits de la pratique d’activité physique sont prouvés par la science, plusieurs études scientifiques confirment ce que les Grecs savaient empiriquement depuis des siècles : le sport rend plus intelligent.

Des études en laboratoire ont montré que le sport permet l’élimination de nombreux toxines, favorise l’amélioration des capacités cardio-vasculaires et participe efficacement à la prévention de certaines pathologies. Ainsi, aux Etats-Unis, des études portées sur des souris sportives et sédentaires ont permis la conclusion  suivante : le cerveau des sportives développait plus de cellules que celui des sédentaires.

Pratiquer régulièrement, le sport permet de développer plus d’énergie en se fatiguant moins vite. Cela permet également de renforcer notre système immunitaire. Ou encore selon Ehrenberg et de Christian Pociello, maîtres conférenciers, le sport est pourvoyeur de valeurs comme  le culte de la performance, l’esprit d’équipe, le courage, la communication, l’abnégation, le dépassement de soi et qu’il favorise, dans certains cas, le «vivre ensemble».

Études : l’action du sport sur le cerveau

On sait que le sport favorise un processus que l’on appelle la Neurogenèse. C’est en fait la capacité de notre cerveau à s’adapter et à fabriquer de nouvelles cellules indépendamment de notre âge. L`université de Jyväskylä en Finlande a poussé plus loin les recherches sur l’effet du sport au cerveau.

Les résultats d`une étude  sur les effets à long terme de l’exercice physique, affirme que le sport tonifie notre corps mais en plus, il améliore très considérablement et de différentes manières notre cerveau.

Pour une meilleure approche de l’étude, 10 paires de vrais jumeaux ont été nécessaires car la correspondance entre leur ADN et leur environnement similaires durant la petite enfance sont prépondérants pour la précision de la recherche. Les jumeaux âgés de 32 à 36 ans ont été séparés en deux groupes, un groupe pratiquant du sport et l’autre groupe non-pratiquant.

Sur une période de 3 ans, on note que les jumeaux ayant pratiqué plus d’activités physiques possèdent un plus large volume de matière grise par rapport à leurs jumeaux inactifs. Leur cortex préfrontal métamorphosé emmene à une amélioration de la motricité et de la coordination.

La matière grise responsable de la gestion de la douleur et des mouvements volontaires, s’est multipliée considérablement en faveur de l’inhibition de l’hormone responsable de la fatigue. On peut alors dire que le sport améliore notre concentration ainsi que notre capacité intellectuelle tout en renforçant notre corps tout entier.

Le fait de ne pas ressentir la fatigue en longueur de journée et d’avoir moins de stress signifie plus de concentration, donc plus de capacité de réflexion et d’assimilation. Les jumeaux sportifs montrent aussi une meilleure gestion du stress.

Diminution et meilleur gestion du stress

sport en entreprise

Les responsabilités et les obligations ont fait que le stress fait partie du quotidien des adultes toujours soumis à des pressions ou contraintes venant  de son environnement,  comme la tension au travail.

Selon les études menées par  l’American Institute of Stress, le stress est à l’origine de plus de 75% des nouvelles consultations médicales, la cause de 60% à 80% des accidents au travail.

Brièvement, le stress est une réponse involontaire, psychologique et physiologique de notre organisme face à une situation difficile à laquelle nous devons nous adapter. Ainsi, sous le stress, le corps produit différentes hormones comme l’adrénaline, la dopamine, le cortisol, ou encore le tryptophane.

Lors d’un état de stress ou en vue d’une activité physique, le corps secrète de l’adrénaline et du cortisol. L’adrénaline ou hormone du stress aigu entraine une accélération du rythme cardiaque, provoque une dilatation des bronches pour plus d’oxygène, augmente le flux vasculaire et enfin dilate les pupilles pour augmenter la vigilance.

Tout, pour faire face à un besoin d’énergie imminent ou en cours. Tandis que le cortisol ou hormone du stress sévère  augmente les capacités respiratoires et cardiaques grâce  à une mise à disposition de sources d’énergie pour l’organisme.

Le cortisol agit également comme un régulateur du système immunitaire en empêchant ce dernier de trop réagir et  optimise l’état de l’éveil. En effet, le cortisol est secrété le matin pour décroitre vers l’après-midi pour permettre à l’organisme de se mettre en éveil maximale.

Trop de stress signifierait un dérèglement hormonal provoquant des symptômes comme le manque de sommeil, les fatigues chroniques, le manque d’appétit, un manque d’enthousiasme. Bref que des aspects négatifs entrainant des répercussions néfastes sur le plan professionnel que privé. C’est là que le sport entre en jeu !

Pendant la pratique des activités sportives, les contractions musculaires engendrent un afflux d’acides aminés (tryptophane) qui favorise la fabrication de sérotonine dans le cerveau. La synthèse de la sérotonine agissant comme un neuromodulateur, va favoriser la régulation de l’humeur, de l’anxiété, de l’appétit et du sommeil.

On sait aujourd’hui que l’alimentation joue un rôle complémentaire au sport dans la régulation du stress et du sommeil. Par exemple, un manque de vitamine D et de magnésium sera particulièrement néfaste en hiver et serait d’ailleurs responsable des fatigues qui vous donnent envie de dormir plus en hiver.

Ainsi, le sport est un moyen naturel de réguler les sécrétions hormonales y compris les hormones du stress.

Le stress serait donc rester un « mal nécessaire » qui nous permet d’être productifs dans nos activités de tous les jours. Pour une meilleure gestion du stress, le moyen à la portée de toute bourse est de pratiquer du sport.

Meilleure posture : un moyen d’éradiquer le mal de dos

mal de dos au bureau

Même en pensant avoir adopté la posture idéale sur votre poste de travail, votre dos vous fait souvent mal après être restés en position assise pendant des heures. Alors, votre réflexe vous incite à minimiser l’usage des muscles du dos et vous finissez dans une position avachie.

Cette pratique est très néfaste car l’immobilisation est le pire ennemi de notre dos. Nous nous demandons alors si le sport nous permet de guérir ce dos qui nous fait déjà mal ?

La structure du dos est soutenue par 15 muscles différents qui maintiennent votre colonne vertébrale dans son axe. La régularité dans la pratique d’une activité sportive permet d’entretenir et de muscler les muscles du dos, entrainant la diminution des douleurs du dos et même à les faire disparaitre complètement.

Selon les statistiques de la Sécurité Sociale, la première cause d’arrêt maladie est directement liée aux troubles musculo-squelettiques ou TMS et douleurs articulaires. Ces TMS surviennent notamment lors de positions inadaptées prolongées et sur des sujets manquant sensiblement de «gainage postural».

Actuellement, de nombreux hôpitaux proposent des rééducations aux personnes ayant des problèmes de dos comme l’hôpital de La Pitié Salpêtrière à Paris. Cet hôpital propose un stage de réentraînement à l’effort.

Le but est d’intégrer dans le quotidien du patient des exercices physiques de renforcement et d’étirements simples et ciblés, qui vont devenir des habitudes, de continuer sur du yoga, du pilates ou de la natation. Donc, on sait maintenant que le mal de dos peut-être prévenu ou atténué par l’activité physique sportive.

Le mal de dos peut être en plus d’un trouble musculo-squelettique dû à des mauvaises habitudes alimentaires. Les contractures musculaires au niveau du dos peuvent être aggravées par une alimentation trop acide ou une consommation trop importante de café, un manque de magnésium et le fait de pas boire suffisamment d’eau dans la journée.

L’activité physique rend plus énergique

Il n’est plus à démontrer que le sport, avec un objectif de remise en forme, est bénéfique pour la santé du pratiquant. L’activité physique est la meilleure façon de libérer l’énergie qui s’accumule au fond de chacun de nous.

Par opposition aux calories, l’on ne perd pas son énergie quand on pratique une activité physique. Bien au contraire, celle-ci se renouvelle et s’améliore.

Lors de l’effort physique, l’organisme sécrète des neurotransmetteurs comme les endorphines et la sérotonine pour vaincre la fatigue. En effet, ils ont, entre autres, un effet sur l’humeur et sur le stress.

Ces deux éléments contribuent fortement sur notre niveau d’énergie. Si vous pratiquez du sport régulièrement, grâce aux neurotransmetteurs, vous serez moins fatigué. Son effet sur le stress contribue à un meilleur sommeil.

Par expérience, on sait que l’activité athlétique accentue le sommeil. Il est à noter que le sport régularise donc notre horloge interne car il favorise un sommeil régulier et réparateur. Le sport vous aidera donc notamment à mieux vivre le changement d’heure.

En réalité, le sport agit carrément sur la profondeur du sommeil, elle a surtout de l’effet sur le sommeil lent profond ou SLP. Pendant le SLP, les hormones de croissance cellulaire, qui permettent de reconstruire les tissus musculaires, sont très nombreux à être en activité.

Les niveaux des taux d’hormones de croissance synthétisés sont même plus importants qu’au cours d’une activité physique, et la ou les disciplines sportives pratiquées importent peu. Durant le SLP, l’inactivité musculaire fait diminuer la température du corps, favorisant ainsi la synthèse protéinique.

Donc, les cellules musculaires se régénèrent et reconstituent leurs stocks d’énergie pendant le sommeil, permettant ainsi d’attaquer plus énergiquement le lendemain. A ne pas oublier que le vrai sommeil réparateur se situe avant minuit.

Il faut aussi respecter la durée du sommeil selon l’âge de chacun. Dans le meilleur des cas, la pratique du sport et la qualité du sommeil serait donc comme un cercle vertueux.

Le sport améliore les relations entre collaborateurs

sport en entreprise

Selon Santé Canada, un employé qui fait du sport au moins une fois par semaine, est 12% plus productif qu’un employé inactif.

En prenant en compte tous les effets positifs de l’activité physique sur le stress, le bien-être et la productivité; encourager les salariés à pratiquer un ou plusieurs disciplines sportives est devenu une évidence pour bon nombre d’entreprises. C’est d’ailleurs l’object d’une étude récente commanditée pra le médef et le comité des jeux olympique.

La thématique est devenue suffisamment porteuse pour que le terme « Team building » est devenu pratique courante dans le milieu professionnel.

Au-delà de la seule cohésion d’équipe, le team building promet désormais d’améliorer la performance sociale de la société. Ayant pour but de renforcer les liens entre collaborateurs via l’organisation d’activités sportives, le team building a connu bien des évolutions depuis sa création au début des années 80.

Alors, non seulement le sport favorise le bien-être commun, mais s’il est pratiqué en groupe de collaborateurs, il permet également d’apaiser les tensions. Plus efficace que les « coups de gueule », l’activité physique sera la meilleure façon de se défouler autrement, de prendre du recul, pour mieux apprécier ou régler une situation.

Par exemple, un technicien de surface marque un but contre l’équipe adverse, composée du staff de l’entreprise où il travaille. L’un des responsables lui reproche trop souvent, avec moquerie d’être mou s’était retrouvé au poste de gardien de but. Vous imaginez la joie qui a envahi son être quand il a marqué le but face à la personne qui s’est moqué de lui ! Dès lors, la communication  entre les deux personnes s’est améliorée, les non-dits se sont effacés d’eux-mêmes.

Une activité physique de plus en plus plébiscitée par les entreprises dans le cadre d’événements team building est le paint-ball, car il comporte une forte dimension stratégique, de cohésion, tout en permettant aux joueurs de s’amuser.

Le paint-ball est un sport dans lequel les joueurs éliminent leurs adversaires en les touchant avec des billes de peinture projetées par des « marqueurs », généralement actionnés par air comprimé. Plusieurs types d’activités sont pratiqués dans cette optique.

Actuellement, une entreprise peut faire appel à un prestataire externe, pour un service sur-mesure, adapté aux besoins réels de l’entreprise et qui prend en compte des paramètres influant le succès d’une telle initiative. Des installations d’espaces complémentaires réservés à des kinés, ostéopathes, nutritionnistes, coach sportif peuvent être des options selon les demandes.

En mettant bout à bout l’ensemble des bienfaits du sport sur la personne et le collectif, nous pouvons en déduire des conséquences positives sur le fonctionnement interne de l’entreprise. On remarquera alors que la communication dans l’entreprise se trouve grandement améliorer avec la pratique du sport en travail. De plus, le nombre et la durée des congés maladies se trouvent grandement diminuée.

Que ce soit, une activité sportive pratiquée individuellement, en équipe ou inter entreprise, le  sport est l’activité la plus gratifiante pour retrouver un bien-être optimal de l’esprit et un niveau élevé de confiance en soi.

Pour ceux qui ont du mal à attaquer la journée, se mettre au sport même si cela implique quelques sacrifices est la meilleure marche à suivre. Il suffit d’une bonne dose de volonté et de courage jusqu’à être régulier et dès lors, la magie peut opérer.

Commentaires Facebook

Recherche

A propos de David Roussillon

David

 

A découvrir dans votre article :