Alimentation, Se soigner

Quelle alimentation choisir pour en finir avec les douleurs articulaires

Arthrites ou arthrose sont des termes bien connus si vous êtes victime de douleurs articulaires. Chroniques ou passagères, ces douleurs peuvent vite rendre votre vie inconfortable.

Un français sur deux souffre de ce genre de problèmes. Parmi les plus fréquents, il y a par exemple l’arthrose.

Elle peut survenir suite à un métier physique ou des années de gestes répétitifs mais pas seulement. Les sportifs qui ont surmené leur corps pendant une longue période peuvent aussi être touchés par elle. Dans quelques cas l’arthrose est aussi favorisée par un mauvais terrain génétique.

Il est important de bien différencier arthrite et arthrose. D’ailleurs à ce sujet, actuellement le sulfate de glucosamine est un excellent moyen de supprimer les douleurs articulaires… Mais nous y reviendront plus loin dans cet article.

L’arthrite est une inflammation de la membrane synoviale des articulations. Elle peut dévoiler une déficience du système immunitaire ou une infection.

L’arthrose est quant à elle une altération des cartilages au sein des articulations. Ce dernier trouble est davantage d’ordre mécanique. Les cartilages se calcifient alors et rendent contraignants les mouvements.

L’arthrose sera douloureuse pendant le mouvement tandis que l’arthrite le sera aussi au repos et encore plus à froid.

Quand on entend parler de ces deux dernières, celles-ci sonnent comme une fatalité dans la bouche des gens. Mise à part les facteurs précédemment cités, on oublie pourtant l’un des plus important.

En effet, votre alimentation a un important rôle a joué dans l’apparition des douleurs articulaires.

Une alimentation inadaptée responsable de vos douleurs articulaires

arthrose

La manière dont vous vous nourrissez peut en réalité être une des causes de vos douleurs articulaires. Parmi les aliments que vous consommez quotidiennement, certains seront donc néfastes à vos articulations.

Des intestins inadaptés à l’alimentation industrielle 

En 200 000 ans d’existence, l’être humain n’a commencé l’agriculture que depuis 5 000 ans. Cette dernière a d’ailleurs considérablement évolué au 21ème et dernier siècle. Agriculture intensive, transformation des aliments de bases en produits industriels, production de masse sont tant de changements qui ont dénaturé nos aliments.

Pour exemple, nous pouvons citer le cas du blé ou encore du lait et de leurs produits dérivés. Ceux-ci font aujourd’hui partie intégrante de notre alimentation moderne.

Les recherches du docteur Seignalet 

C’est en partant de cette base que les recherches effectuées par le Docteur Jean Seignalet sont fondées. Il s’agit d’un clinicien, biologiste, maître de conférences mais également chercheur qui mène son travail sur la nutrition. Aussi spécialiste en immunologie et en rhumatologie, il connait particulièrement les symptômes des douleurs articulaires.

Selon le Docteur Seignalet, notre organisme ne parvient pas à suivre les évolutions de notre alimentation aussi facilement que ce que l’on croit. Selon lui, nos enzymes digestives présentes dans nos intestins n’ont pas eu le temps de s’habituer à notre alimentation moderne. Elles seraient encore faîtes pour nous permettre de suivre un régime ancestral basé sur la consommation de graines, baies, plantes non cultivées ou encore la consommation de viande issue de la chasse.

La solution proche du régime paléolithique : le régime Seignalet

Si le régime alimentaire de nos ancêtres chasseurs –  cueilleurs est difficilement réalisable dans le cadre de notre vie moderne, le Docteur Seignalet propose aujourd’hui une alternative en suivant un régime hypotoxique.

C’est alors qu’il a mis en place un régime pouvant s’adapter à la capacité de notre organisme pour prévenir certaines maladies, on parle du régime Seignalet.

En suivant le régime Seignalet, votre organisme sera soumis à une alimentation plus basique. Son principe n’est d’ailleurs pas très éloigné du régime Paléolithique. Comme tous deux visent à détoxifier votre organisme en plus de garder un certain équilibre alimentaire, le régime Seignalet préconise et interdit certains aliments.

Pour ne citer que quelques-uns de ceux qu’il vous conseille, vous noterez : le riz, le sarrasin et le soja. Vous trouverez aussi les légumes secs, les noix et les oléagineux crusles viandesles poissons et les fruits de mer. Il autorise aussi les fruits, ls légumes et les huiles obtenues par pression à froid.

Il tient aussi compte du fait qu’une cuisson trop forte peu modifier l’aliment au point de le rendre néfaste. Il conseille donc une cuisson plus lente et moins forte pour conserver les micro-nutriments et les macronutriments intacts.

Douleurs articulaires : les aliments à éviter 

Si il est favorable de consommer certains aliments pour être en bonne santé, il faut aussi en éviter certains. Dans le cadre où vous cherchez à en finir des douleurs articulaires, vous devez prendre conscience que vous devez limiter la consommation de certains produits.

alimentation-douleurs-articulaires

Manger sans gluten pour éviter les problèmes articulaires

Malgré notre habitude à manger des aliments contenant du gluten, il ne faut pas oublier que ce dernier peut être la cause de maladie coeliaque. En effet, de plus en plus de personnes souffrent, de nos jours, de troubles en tous genre à cause d’une intolérance au gluten, d’où la naissance du manger sans gluten.

Il est très facile de détecter une intolérance au gluten. En effet, de nombreux symptômes peuvent vous aider à la détecter. Parmi cela, il y a par exemple les douleurs articulaires, l’anémie, les gaz et les ballonnements. Une impression de fatigue ainsi que des troubles psychiques peuvent également survenir si vous êtes intolérant. Bref, l’intolérance face au gluten peut être désagréables.

Si vos articulations sont autant touchées, c’est à cause de l’action du gluten sur la membrane synoviale. Son effet se caractérise par une inflammation de cette dernière. En général, cela est causé par une trop grande porosité de vos intestins. La gliadine présente dans les céréales provoque son altération et permet à de nombreux éléments néfastes de passer.

Une fois arrivée dans votre sang, les conséquences peuvent être très dangereuses. C’est alors que la sécrétion du liquide synovial est altérée. Ce phénomène est connu sous le nom de synovite. Celle-ci a pourtant pour rôle de lubrifier vos articulations et faciliter les mouvements.

Au fur et à mesure que votre articulation est altérée, il sera  alors difficile de bouger. Même si les études ne sont pas encore toutes concluantes sur le sujet, de nombreuses pistes mènent à croire que le gluten n’est pas du tout bénéfique pour vos articulations.

Les aliments riches en gluten

Il existe beaucoup d’aliments riches en gluten. Les céréales tel que le blé, l’avoine, l’orge ou encore le seigle en sont les principales sources.

Cependant, il peut arriver que d’autres aliments contiennent des traces. Les produits faits de ces céréales comme les gâteaux, les biscuits, le pain et autres en sont de bons exemples.

Des aliments sans gluten

Pour remplacer les céréales, vous pouvez par exemple prendre du riz, du sarrasin, du quinoa, de la pomme de terre , du maïs ou encore du soja. Les fruits et les viandes seront aussi des aliments sans gluten.

Certains aliments contiennent du gluten mais en trop faible quantité pour causer ses méfaits. C’est notamment le cas de certaines céréales anciennes comme l’épeautre.

Le lait n’est finalement pas sain pour vos articulations

Nous associons souvent le lait et ses produits dérivés à une meilleure santé osseuse et donc de vos articulations. Pourtant, cette théorie n’est pas toujours valide. Même s’il est vrai que le lait contient une grande quantité de calcium, son absorption par votre organisme est loin d’être optimum.

douleur-articulaire

L’intolérance au lactose : source de douleurs articulaires

Comment ? Le lait pourrait être responsable tout comme le gluten de l’altération de vos intestins.

Il est vrai qu’un bon nombre de personne ne supportent pas le lait. En fait, c’est la présence du lactose dans cette dernière qui peut parfois être source d‘intolérance. Le problème surgit lorsque les lactases dans votre organisme n’arrivent plus à les digérer.

C’est alors que tout votre système d’absorption est perturbé. Généralement, ce sont vos intestins qui en pâtissent en premier car ils deviennent trop perméables. Tout comme l’intolérance au gluten, le passage de certains éléments dans la digestion du lait peut vous rendre malade, on appelle cela l’intolérance au lactose.

Pour ces différentes raisons, le lait est devenu un de ces aliments que beaucoup de docteurs n’apprécient pas. Parmi les plus concernés, il y a par exemple le Docteur Henri Joyeux qui est spécialisé dans l’alimentation, le cancer ainsi que la chirurgie digestive. Le Docteur Jean Seignalet s’est également intéressé au lait et ses effets sur votre organisme.

Ces derniers mettent fortement en avant avec humour le fait que lait est destiné aux veaux et non aux êtres humains. En effet, plusieurs de ces constituants comme les facteurs de croissance ne nous sont pas adaptés.

D’autres sources de calcium peuvent renforcer vos articulations et vos os

Ainsi, il est recommandé de compléter votre alimentation par des aliments riches en calcium autre que le lait. Ceux qui sont d’origine végétale sont les plus conseillés étant donné leur forte teneur. Parmi cela, il y a par exemple les fruits dont les oranges, les abricots ou les prunes.

Les légumes comme le cresson, les brocolis, les algues, les épinards ou encore le chou vert frisé en sont également très riches. Et finalement les légumineuses telles que le haricot blanc ou rouge, le pois chiche, les lentilles ou certains oléagineux comme les amandes peuvent vous aider à combler vos besoins en calcium.

S’il est préférable d’opter pour ce genre de source de calcium, c’est parce qu’ils permettent une meilleure absorption. En remplaçant le lait par ces derniers, vous aurez alors un apport suffisant tout en évitant les douleurs articulaires et autres conséquences néfastes du lait animal.

4 moyens de vous prémunir des douleurs articulaires et renforcer vos articulations

Douleurs articulaires et équilibre acido-basique

Les douleurs articulaires ou l’arthrose peuvent être causées par un dérèglement de l’équilibre acido-basique de votre organisme. Ce dernier peut être induit par une alimentation inadéquate. C’est un aspect que l’on oublie souvent de prendre en compte et qui pourtant peut facilement nuire à notre santé.

arthrose-genou

L’équilibre acido-basique de votre sang repose sur deux types d’aliments que vous consommez quotidiennement : les aliments alcalins et les aliments acidifiants. Les premiers dits alcalins vous aideront à réguler le pH de votre sang pour le rendre plus basique. D’un autre côté, il y a les aliments acidifiants qui ont tendance à rendre votre sang trop acide. Plus cet équilibre est déstabilisé, plus vous serez en proie à différentes maladies.

En général, ce sont les aliments ayant une forte teneur en magnésium, calcium et potassium qui sont alcalinisants. Cela concerne par exemple les fruits et les légumes. À l’inverse ceux qui sont riches en chlore, soufre, sodium et phosphore sont  acidifiants.

Les aliments acides nuisent à vos articulations

Parmi les aliments acides se comptent la viande, les céréales ainsi que les graisses. Pour déterminer si un aliment est réellement alcalin ou acidifiant, il faut se référer au PRAL ou Potential Renal Acid Load. Il s’agit d’un indice qui permet de définir le taux d’acidité et d’alcalinité de chaque aliment.

 Un sang trop acide peut causer une déminéralisation de votre corps.

En premier lieu, il faut comprendre que cela épuise vos stocks en nutriments essentiels. Le zinc, le potassium, le calcium ainsi que le magnésium en sont les principales victimes. Pour votre corps, puiser dans ses réserves de nutriments est le meilleur moyen de stabiliser le pH sanguin lorsque votre sang est trop acide.

La déminéralisation va alors affecter votre corps de manière conséquente. Ce sont généralement vos os qui en sont les plus touchés. En effet, le calcium tout comme le magnésium est extrait de votre squelette pour tenter de stabiliser le pH de votre sang. À force d’être fragilisé, vous ressentirez alors des troubles telles que les douleurs articulaires comme l’arthrite, l’arthrose ou l’ostéoporose.

Une parenthèse concernant le café

Celui- ci est connu pour ses effets d’excitant naturel. Bien que cette boisson vient d’une plante, sa concentration en caféine le rend particulièrement acide. Ajouté avec son effet diurétique, le café chassera l’eau de votre corps et accélère ainsi la déshydratation et l’appauvrissement de votre corps en minéraux essentiels.

Je vous conseille donc d’arrêter le café tout en basculant sur une alternative plus saine comme le thé ou les tisanes.

Les aliments alcalins

Pour éviter les méfaits d’une alimentation acide, il vous faudra favoriser un équilibre acido-basique neutre  en consommant des aliments alcalins. Parmi cela, vous retrouverez simplement tous les légumes.

Malgré leur taux de sucre, les fruits font aussi partie des aliments alcalins. En complément, je vous conseille de consommer 1 litre 5 d’eau par jour pour vous hydrater.

 

Bienfaits des oméga 3 sur vos articulations

Parmi les divers éléments dont votre corps a besoin et qui permettent d’agir sur les douleurs articulaires, il y a par exemple les omégas 3. Il s’agit d’un acide gras essentiel que votre corps n’est pas capable de produire lui-même.

omega-3-douleurs-articulaires

Comme ses bienfaits sur votre santé sont innombrables, il ne faut surtout pas négliger d’en avoir un apport suffisant dans votre alimentation.

Les études menées sur l’oméga 3 dans le courant de l’année 1980 ont été effectuées par des chercheurs danois. Grâce à cette dernière, il a été mis en avant que les esquimaux sont ceux qui souffrent le moins de douleurs articulaires. En effet, cela serait dû en partie à leur alimentation riche en oméga 3.

Leur régime alimentaire est principalement composé d’une grande variété de poisson ainsi que des phoques.

L’importance de la balance oméga 3 et oméga 6 sur vos articulations

Hors ce dernier point, il a été démontré que le cartilage contient de l’acide gras riche en oméga 6. Il s’agit d’un fait tout à fait normal. Le problème est que ce dernier est pro-inflammatoire à taux trop élevé. Dans ce cas il pourrait donc être la source des douleurs articulaires.

En limitant l’apport d’oméga 6 et grâce à un apport conséquent en oméga 3, votre corps agira de sorte à contrer l’altération des cartilages et à développer les ligaments. Car les oméga 3 vont faciliter l’élimination des oméga 6 et jouer un rôle anti-inflammatoire.

Les oméga 6 sont présents dans l’huile de pépin de raisin, l’huile de tournesol ou encore l’huile d’arachide.

Une grande variété d’aliments peut vous fournir une source intéressante en oméga 3. Il y a notamment le poisson, les fruits de mer, ainsi que certaines huiles végétales. Bien sûr, il faut veiller à ne pas en faire d’excès non plus.

Le sulfate de glucosamine et la chondroïtine pour soulager vos articulations

Pour votre bien-être, votre corps produit ce que l’on appelle la glucosamine dans le but d’entretenir vos articulations. Il s’agit du résultat de la combinaison du glucose ainsi que de la glutamine.

glucosamine-chondroitine

Selon les recherches menées sur elles, le sulfate de glucosamine est nécessaire pour favoriser le travail du liquide synovial.

Si le corps sait synthétiser lui même cette combinaison à partir des apports de l’alimentation, il est parfois compliqué d’apporter de manière régulière la quantité de glutamine nécéssaire à sa fabrication.

Malheureusement des articulations qui manqueraient de glucosamine ont pour impact l’apparition de douleurs articulaires. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir un apport extérieur en sulfate de glucosamine pour supprimer la douleur efficacement.

 

 

En ce qui concerne la Chondroïtine, les effets sont presque les mêmes que ceux de la glucosamine. Elle se charge du renouvellement de vos cartilages. Elle est également responsable d’éliminer les enzymes hyaluronidase qui détruisent vos cartilages et rendent vos articulations plus fragiles.

Mis à part la production naturelle par votre corps, il est désormais possible de s’en approvisionner en tant que complément alimentaire. Leur consommation est donc conseillée pour limiter la douleur et renforcer vos articulations.

La méthode de médication par glucosamine a commencé à être connue dans les années 1969 avant d’être réellement approuvée durant l’année 1970. Lorsque la glucosamine et la chondroïtine sont associées, il faut voir que les résultats en sont renforcés.

Les vertus du cartilage de requin sur vos articulations

Pour vous qui souffrez de douleurs articulaires, le terme de cartilage de requin revient souvent. En fait, il s’agit d’une gélule visant à vous soulager efficacement. À la fois simple et efficace, cette méthode n’est pas à négliger si vous souhaitez éviter les douleurs articulaires.

Ce sont les éléments composant le cartilage de requin qui vous aident à guérir et prévenir les maladies articulaires. Il est vrai que la présence de calcium, de glucosamine ainsi que de Chondroïtine est très importante.

Grâce à elles, votre corps peut inhiber les causes de l’altération de vos articulations. En plus de cela, elle veille à ce que le tout soit renouvelé  en cas de dégradation. Bref, l’utilisation du cartilage de requin est surtout recommandée en cas de maladieS articulaires. Bien sûr, cette dernière doit être prise avec un  suivi médical pour éviter les complications.

Pour conclure, les douleurs ressenties au niveau de vos articulations peuvent survenir suite au suivi d’une mauvaise alimentation sur le long terme. Comme nous avons tous une conscience de la définition d’une alimentation équilibré différente, j’espère que cet article aura su répondre à la question : Comment mieux manger pour diminuer vos douleurs articulaires ?

Pour synthétiser la réponse à cette question, retenez qu’il est préférable d’éviter les aliments contenants du gluten, les produits contenant du lactose et de faire attention à ce que votre pH sanguin soit bien stable.

Bien sûr, il est possible d’ajouter en supplément à votre alimentation des complément alimentaires tels que la glucosamine et la chondroitine ou le cartilage de requin. Bref, prenez soin de vos articulations et surtout restez en bonne santé !

Commentaires Facebook

Recherche

A propos de David Roussillon

David