Alimentation

Quelle détox suivre pour se refaire une santé après les fêtes ?

Quelle détox suivre pour se refaire une santé après les fêtes ?
5 (100%) 1 vote

Après les fêtes de fin d’année, on ressent le besoin de se débarrasser des toxines et graisses accumulées au cours des repas. En effet, après cette période de l’année, on se sent tous fatigués voir épuisés.

Pour bien commencer la nouvelle année, une solution semble couler de source pour certains d’entre vous : Je dois suivre une détox après les fêtes !!

Peut être l’avez vous remarqué, cette année, la nouvelle tendance était la prétox !

Mais qu’est ce que la prétox ?

Cela consiste en une cure de deux à sept jours avant les fêtes afin de prévenir les excès et préparer son corps en réadaptant son alimentation. Le but est aussi de booster son organisme en vitamines et minéraux. Si la prétox se démarre avant les fêtes et que vous ne l’avez pas suivi, pas de panique ! La détox est là !! Dans cet article, je vous explique tout sur la détox.

Qu’est ce que la détox ?

Comme son nom l’indique, la détox permet à notre corps de se débarrasser des graisses et des toxines accumulées pendant une période comme les fêtes de fin d’année par exemple.

Elle est donc faite pour vous si vous ressentez un état de fatigue, des ballonnements ou des difficultés à digérer. Elle peut aussi être de mise suite à l’apparition de petits boutons qui sont signes des repas trop riches accumulés.

Combien de temps dure une cure détox

Une cure peut durer entre 3 et 15 jours. En effet, cela dépend de vos besoins et de votre ressenti. Selon certains spécialistes de la détox, l’idéal serait de la pratiquer durant une semaine. Cela donnerait le temps votre corps de se ré-acclimater à une alimentation plus saine et de meilleurs apports en minéraux et vitamines.

Ne tombez pas dans le piège de la monodiète

Attention ! Suivre une cure détox ne signifie pas forcément faire une cure monodiète ! Cette dernière consiste à n’ingérer qu’un seul type aliment (pomme, bouillons de légumes, etc) en guise de repas. Comme exemple, on retrouve la détox au raisin.

Si je vous met en garde contre ce type de cures, c’est parce qu’il est certain qu’elles entrainent des carences alimentaires. Ne manger qu’un seul aliment pendant ne serait ce que plusieurs jours est un régime alimentaire complètement déséquilibré.

Le manque en certains nutriments entraine alors de multiples dérèglement de votre organisme d’où il peut s’en suivre des symptômes comme les fatigues chroniques ou encore une baisse des défenses de votre système immunitaire.

Pas d’inquiétude, la détox que je vous conseille va plus dans le sens d’un rééquilibrage alimentaire où vous respecterez les vrais besoins de votre corps.

Quelles sont les étapes d’une cure détox ?

Une cure de détoxification se déroule en plusieurs phases. Je vous donnes donc mes conseils pour suivre une détox dans les règles de l’art.

Etape 1 : Faites le tri dans vos placards

Cette étape est assez importante. En ouvrant votre réfrigérateur ou vos placards, vous tombez sur de nombreux aliments qui n’ont pas leurs places dans une détox. Je parle des aliments trop riches, c’est à dire trop gras ou trop sucrés et même parfois les deux !

Si vous êtes vraiment motivés, vous allez devoir faire le tri dans vos aliments, c’est à dire éliminer ce qui n’est pas bon pour entamer votre cure. Vous pouvez alors dire adieu aux restes de foie gras, de bûche glacée, de marrons et autres plaisirs des repas de fêtes.  Au contraire, vous pouvez conserver, au contraire, tous vos légumes et vos fruits.

Vous pouvez aussi faire le tri de vos placards et éliminer vos boîtes de chocolats (ou les offrir à vos collègues). Pensez à avoir des légumineuses et des féculents.

Egalement pas question de garder les bouteilles de vin ou de champagne non finies et que vous aviez conservé dans le but de pouvoir boire un verre de temps en temps en rentrant du travail…

Etape 2 : Retrouver une alimentation équilibrée

Malgré le sacrifice que l’étape 1 vous a demandé, vous voilà à l’étape 2. Vider les placards n’a pas été sans difficulté mais cela montre que vous êtes motivé par votre objectif, vous sentir en meilleur santé !

Maintenant vous pouvez passer à la seconde étape qui consiste à réadapter votre alimentation ou tout simplement retrouver une alimentation saine et équilibrée.

Attention il ne s’agit pas d’un régime ! Après les excès des fêtes vous repassez tout simplement à une alimentation constituée de protéines, de fibres et de féculents. Si les repas des fêtes ne manquent pas de protéines sous forme de viandes ou fruits de mer, ils sont aussi beaucoup trop excessifs en glucides et lipides et puis :

« Où sont les légumes ?!! »

La première question à vous poser est : est- ce que j’ai habituellement une alimentation équilibrée ?

Une alimentation équilibrée, c’est retrouver tous les nutriments dont votre corps a besoin.

Si vous n’avez pas toujours une alimentation équilibrée, profitez de l’occasion pour réapprendre à mieux manger. En effet, ne voyez pas la cure comme quelque chose d’éphémère mais comme une  nouvelle façon de manger quotidiennement, sans pour autant vous priver, au contraire !

Des bons apports de protéines mais limités

Premièrement vous devez manger des protéines mais moins. Comme vous entamez une détox, réduisez dans un premier temps votre consommation de viande. Réduire légèrement les apports en protéines aura pour conséquence d’alléger l’activité rénale, vous ne vous en sentirez que mieux. Comptez 80 grammes de viande blanche pesée crue par repas.

Au niveau du choix des viandes, privilégiez les viandes blanches comme les volailles et les poissons. La viande rouge n’est pas interdite mais en petite quantité, par exemple une à deux fois par semaine. Vous pouvez aussi intégrer des poissons gras tels que le saumon qui est riche en oméga 3.

Limitez les apports de féculents sans les bannir !

Les féculents sont nécessaires pour des apports de glucides complexes. Ces derniers vous permettent un apport d’énergie conséquente pour tenir vos journées. Cette dernière raison fait qu’il est irraisonnable de les bannir totalement. Mais il ne faut pas pour autant basculer dans l’excès !

Manger trop de féculents a tendance, au même titre que manger trop gras a surcharger votre foie. De plus cet excès d’énergie va parfois au delà de vos dépenses physiques et pour le coup, vous stocker des graisses responsables des kilos en trop !

Par féculents, j’entends toutes les sources alimentaires venant des céréales, mais aussi les légumes secs où les tubercules comme les pommes de terre.

Vous pouvez manger des féculents sans risque le matin. Le midi, adaptez votre consommation à vos dépenses de l’après- midi. Si vous travaillez dans un bureau et que vous êtes une femme, ne mangez pas plus de 40 grammes de riz le midi. Pour un homme, n’excédez pas 60 grammes. Si vous avez un métier physique ou que vous êtes très sportif, vous augmenterez cet apport.

Le soir est le moment où votre corps a le moins besoin d’énergie. Tout apport en féculents sera donc inutile et néfaste. Pourquoi ?

Nous avons tous une horloge biologique interne. Celle- ci active certaines sécrétions hormonales qui vont agir sur notre métabolisme. Le soir, cette horloge agit de manière à diminuer nos dépenses d’énergie sans nous demander notre accord. Notre corps se prépare en réalité à nous faire dormir pour récupérer.

Si vous manger des féculents à ce moment, votre corps ne sera pas en mesure de les éliminer facilement. Premièrement, vous stockerez des graisses. Deuxièmement vous allez demander un effort digestif important à votre corps qui peut être nuisible à un sommeil récupérateur.

Vous avez donc compris que votre consommation de féculents doit être raisonnable. Par exemple vous pouvez ne pas en manger le soir (pour les femmes) ou moins, et privilégiez ceux sans gluten pour une meilleure digestion. En ce qui concerne les légumineuses attention aux inconforts digestifs.

Mangez plus de légumes !

Vous devez faire le plein de vitamines, de minéraux et d’antioxydants avec les légumes et les fruits. Pour apporter un maximum de fibres à votre corps, vous pouvez consommer des légumes verts. Les fibres son notamment indispensables à l’entretien de certaines fonctions digestives de vos intestins. Vous pouvez à ce sujet lire mon article sur l’importance d’une alimentation riche en fibres.

Privilégiez les légumes de saison qui seront toujours plus riches en vitamines. Niveau légumes d’hiver, vous retrouverez les choux, le céleri, le poireau, les oignons, les endives et la mâche.

Ces derniers ne manquent pas de vertus détoxifiantes et protectrices contre les agressions bactériennes ou virales extérieures.

Chaque repas doit contenir une part égale de légumes comparée au reste de votre assiette. Pourquoi ?

Les légumes et les fruits sont des aliments alcalins qui vont contrebalancer l’acidité trop importante des aliments comme les viandes et les féculents. En des termes plus clairs, si vous mangez trop acide, vous intoxiquez peu à peu votre organisme.

Chaque repas doit donc contenir son apport en légumes alcalins pour arriver à ce que votre corps est un bon équilibre acido-basique.

Les fruits vous apporteront aussi leur lot de bienfaits. Dans les fruits aux particularités détoxifiantes, vous retrouverez surtout la pomme, l’ananas et le citron. Vous pouvez aussi lire mon article sur les fruits d’hiver.

Attention tout de même à ne pas consommer trop de fruits, surtout ceux riches en fructose ou ceux qui présentent un indice glycémique élevé . Ceux- là pourraient avoir comme effet de vous faire stocker des graisses. Je vous conseille donc de ne pas manger plus de deux fruits par jour, à quantité équivalente à peu près à 300 grammes.

Côté légumes, je vous conseille au contraire d’en manger à volonté.

Un dernier point, mais non négligeable sur les collations. Peut être pourriez vous ressentir le besoin de manger une collation entre vos repas, surtout si ces derniers sont espacés. Inutile de se jeter sur une viennoiserie ou une barre chocolatée, cela nuirait aux bienfaits de la cure ! Pensez plutôt à consommer un fruit comme une pomme avec une poignée d’amandes.

Voilà ! Votre réfrigérateur et vos placards sont remplis d’aliments sains et bons pour votre corps ! nous allons passer à la dernière étape de cette cure. Je vous rappelle que les étapes 2 et 3 sont à suivre régulièrement si vous souhaitez ressentir les bienfaits rapidement.

Étape 3 : Boire 1,5 l d’eau par jour

Cette dernière étape est très importante ! Lors des excès accumulés durant la période des fêtes, vous pouvez reconnaître que l’eau n’a pas été forcément très présente. C’est le moment de rattraper cela !

Vous devez boire au moins 1,5 L d’eau par jour, même plus si vous le pouvez. Cela peut se traduire par du thé, des infusions maisons, des tisanes bio etc. En cette période de cure, évitez le café qui est un excitant et acidifiant. Celui- ci est de plus moins efficace pour drainer que le thé vert par exemple.

Petit conseil détox matinal : Le jus de citron

À jeun le matin et environ 20 minutes avant votre petit déjeuner si cela est possible : buvez le jus d’un citron jaune bio dans un verre d’eau tiède (non bouillante). Cette petite astuce permet, par exemple, de faciliter l’élimination des toxines et de réguler votre taux de sucre dans le sang. Bien qu’acide au goût, le citron aura la vertu d’alcaliniser votre organisme.

Étape 4 : Faîtes du sport 

Le sport est connu pour ses nombreuses vertus dont celle de détoxifier votre organisme. Si le sport vous pousse à augmenter votre consommation d’eau, il augmente aussi les dépenses de votre métabolisme jusqu’à en arriver à vous faire transpirer et donc drainer.

En effet grâce au sport vous éliminerez donc de nombreuses toxines accumulées pendant les fêtes.

En tant que coach sportif, je ne peux que vous recommander de vous mettre au sport mais pas seulement ponctuellement. Vous devez trouver le sport et la motivation nécessaire pour durer. Pour cela, vous devez capter pleinement tous les bénéfices que vous pouvez tirer du sport :

Une silhouette plus fine 

Il suffit d’une demi-heure d’activité physique pour augmenter significativement vos dépenses journalières. Bien sûr, pendant ce laps de temps vous ne devez pas trop vous reposer Il existe de nombreux entrainements rapides et qui demandent peu de matériel comme les circuits training ( HIIT) ou le Tabata.

Plus d’énergie au quotidien 

En vous faisant bouger davantage, le sport va stimuler certains organes comme le coeur. Étant un muscle, ce dernier sera plus endurant et vous donnera une meilleure circulation sanguine qui est indispensable au bon fonctionnement de votre corps. Il en résultera que vous serez en meilleure forme au quotidien.

Moins de douleurs au dos

Si il est important de faire travailler votre coeur, de nombreux sports vous permettent aussi de vous muscler.

Loin des clichés de la musculation, le renforcement musculaire vous permet d’améliorer votre posture et de vous passer des douleurs inconfortables que vous connaissez peut être au niveau du dos. Pour cet objectif, si le mieux reste de faire appel à un coach sportif, vous pouvez aussi vous orienter vers le pilate ou le yoga.

Pour conclure, c’est en tant que coach que j’ai envie de vous dire que la détox, c’est toute l’année ! Si vous avez besoin d’avoir des moments de relâche, c’est tout à fait normal mais pour tirer tous les bénéfices d’une alimentation saine, vous devez la pratiquer toutes l’année.  Je serai donc plus pour un mode de vie détox à durée indéterminée plutôt qu’une diète momentanée. Celle-ci ne vous apprend pas à manger mieux durablement et vous ré-entraine  peu à peu dans vos mauvaises habitudes.

Profitez donc des bonnes résolutions de cette nouvelle année pour retrouver un mode vie plus sain et durable. À bientôt !

 

 

 

 

Commentaires Facebook