Alimentation

7 aliments insoupçonnables et très riches en vitamine C

Lorsqu’on parle de vitamine C, vous entendez souvent parler d’éloges de l’orange. Plusieurs questions résident alors : l’orange est elle vraiment l’aliment le plus riche en vitamine C ? Quelle est l’utilité de cette vitamine pour notre corps ? Zoom sur les moyens de se la procurer et comment la consommer.

Les nombreux bienfaits des aliments riches en vitamine C  ?

La vitamine C joue le rôle d’un antioxydant en protégeant nos cellules du stress oxydatif des radicaux libres. Ceux-là sont d’ailleurs responsables de la dégénération progressive de nos cellules qui a pour premier effet néfaste le vieillissement cutané. Les radicaux libres sont aussi responsables de maladies dégénératives, du cancer et de maladies plus bégnines comme la cataracte par exemple.

À ce niveau, la vitamine C va d’ailleurs jouer un rôle d’attaque contre les radicaux libres qui causent la cataracte. Mais ses bienfaits ne s’arrêtent pas là car elle aura d’autres fonctions :

  • Indirectement, elle régénère la peau, les tissus et les os en stimulant la synthèse d’une protéine nommé le collagène.
  • En aidant votre corps a mieux absorber le fer, la vitamine C va faciliter l’élimination de certains métaux lourds comme le plomb.
  • Elle joue un rôle dans la synthèse de neurotransmetteur comme la noradrénaline. Celle-ci est connue pour booster la concentration et aider à l’apprentissage.
  • Des études montrent aussi l’utilité de la vitamine C dans la régulation du cholestérol sanguin.
  • La vitamine C intervient aussi en limitant les risques de calculs biliaires.
  • Elle joue le rôle de bruleurs de graisses en tant que micro-nutriments essentiel à la synthèse d’un acide aminé nommé la carnitine.
  • Elle pourrait réduire les risques de contracter des maladies cardiovasculaire et cancéreuses.

Outre les précédents effets cités, la vitamine C est aussi connue pour renforcer vos défenses immunitaires face aux différents rhumes existants. Si cela est encore plus vérifié chez les sportifs, la vitamine C perdrait malheureusement de ses effets une fois la maladie contractée. Il est donc recommandé de faire le plein de vitamine C en tant que préventif aux différentes agressions virales et bactériennes extérieures.

Quelle quantité journalière de vitamine C consommer ?

C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on vous recommande de complémenter vos apports en vitamine C à l’arrivée de l’hiver. Mais est ce que votre corps a besoin d’apports supérieurs à cette saison ?

Selon l’EFSA «European food safety autority », les recommandations journalières restent les mêmes toute l’année. L’organisation vous conseille 90 mg de vitamine C par jour si vous êtes un homme et 80 mg si vous êtes une femme.

Si ces taux journaliers restent raisonnables, ils peuvent être difficiles à atteindre à partir de l’automne. Effectivement, nous avons tendance à manger moins de fruits et de légumes l’hiver. Le froid nous incite à nous orienter vers des aliments pourtant plus gras ou plus sucrés voire même les deux.

Cachets de vitamine C  : Privilégiez les aliments riches en vitamine C 

Aujourd’hui, en tant que coach, je tiens à vous montrer que même en période de froid, il peut être très facile d’atteindre ces recommandations sans passer par la prise de ces habituels cachets oranges de vitamine C.

Que ce soit pour s’approvisionner en vitamine C ou en d’autres micro-nutriments, les sources principales sont pour la plupart d’origines végétales. Et si en plein mois de novembre, vous ressentez des difficultés à manger autant de fruits et légumes qu’en été, c’est pour une raison : « vous ne savez quels aliments choisir pour vous enrichir en vitamines. »

Je vais vous montrer que la star des vitamine C est loin d’être l’orange. Par exemple elle contient deux fois moins de vitamine C que le chou kale et presque quatre fois moins que la goyave.

Si nous nous tournons souvent vers des compléments alimentaires tel que les cachets de vitamine C, il existe aussi de nombreux aliments qui en contiennent naturellement. Vous pouvez aussi repérer les signes qui montrent que vous êtes en manque de vitamine C à l’avance, comme la fatigue, les douleurs articulaires et les rhumes récurrents.

7 aliments riches en vitamines C :

7-aliments-riches-en-vitamine-c-infographie

Les fruits star de la vitamine C

La goyave :

Elle contient 230 mg de vitamine C pour 100 grammes.

Ce fruit tropical est issu de son arbre le goyavier. Cet arbre pousse principalement en Amérique et en Afrique. Aujourd’hui, les grandes productions viennent essentiellement d’Asie et d’Amérique Latine. Pour les productions françaises, la Martinique et les Antilles sont également productrices de goyave.

Si la goyave est le fruit le plus riche en vitamine C, elle reste toutefois difficile à trouver sur nos étalages. Loin des cultures européennes, il faut garder en tête que le temps de transport aura surement un peu altéré la teneur en vitamines du fruit.

La goyave reste une source très intéressante de vitamine C. Pour consommer un fruit de saison, sachez que celle-ci se récolte du mois de décembre au mois de février.

Le cassis :

Le cassis contient 185 mg de vitamines C pour 100 grammes.

cassis-vitamine-c

Ce fruit continental est connu pour ses actions thérapeutiques qu’à partir du XIIe siècle. Niveau production, la France est le quatrième producteur mondial derrière la Grande Bretagne, la Pologne et la Russie qui tient la première place.

C’est en été que vous trouverez la baie de cassis sur les étalages du marché.

Le Kiwi :

Il contient 93 g de vitamine C pour 100 grammes.

Originaire de Chine, le kiwi est aujourd’hui cultivé dans de nombreux pays dont la France. Ce fruit est aujourd’hui un aliment de consommation courante. Riche en vitamine C, il faudra toutefois privilégier les productions françaises et bio.

Le kiwi couvre plusieurs saisons car on le trouve de novembre à mai sur les étalages.

L’orange : pas si riche en vitamine C

L’orange contient 59 mg de vitamine C pour 100 grammes.

orange-vitamine-c

Bien qu’on aurait pu penser ce fruit d’origine méditerranéenne, l’orange vient finalement de Chine. Elle fût importée pour la première fois durant les croisades entre le XIe et le  XIIIe. Implantée ensuite en Andalousie, elle connut rapidement un franc succès.

Si elle devient rapidement réputée pour sa teneur en vitamine C, on connaît aujourd’hui beaucoup d’autres fruits et légumes qui présentent une teneur bien plus élevée.

L’orange se consomme de novembre à février.

Ce fruit est réputé pour être très traité et donc victime de pesticides. Privilégiez donc les oranges bio.

Autres aliments riches en vitamine C

Le poivron jaune :

Le poivron contient 183 mg de vitamine C pour 100 grammes.

Tout comme l’avocat ou la tomate, le poivron est un fruit même si on le classe par habitude dans les légumes. Originaire d’Amérique centrale et d’Amérique, il est aujourd’hui couramment présent dans les supermarchés.

Dans vos marchés, vous trouverez les poivrons frais de juin à octobre.

Le persil :

Le persil contient 133 mg pour 100 grammes.

D’origine méditerranéenne, le persil est utilisé depuis des millénaires pour ses nombreuses vertus ainsi que son arôme en cuisine. Si cette plante est parfaite pour relever le goût de vos plats, elle sera aussi un parfait moyen de vous complémenter en vitamine C.

Pour consommer un persil de qualité, vous pouvez le trouver frais d’avril à novembre.

Le chou Kale :

Il contient 120 mg de vitamine C pour 100 grammes.

chou-kale-vitamine-c

Cette variété ancienne de chou, aussi appelé chou frisé, était alors oubliée jusqu’à aujourd’hui. Les américains en ont fait une mode en le consommant pour ses nombreuses vertus. Le chou kale revient progressivement sur les étalages français et la bonne nouvelle, c’est qu’il est très riche en vitamine C.

Vous pouvez le trouver sur vos étalages de septembre à mars.

Conclusion sur les aliments riches en vitamines C

Souvenez vous que les aliments riches en vitamines C tel que les fruits et les légumes peuvent vite perdre leur teneur en vitamine C. Cela est principalement dû au fait que la vitamine C ne résiste pas longtemps à l’oxygène. Il est donc préférable de les consommer rapidement et pas trop mûres.

Privilégiez les fruits frais que vous consommerez dans les trois jours. Ils sont un bon premier moyen de préserver les vitamines. En second moyen, vous pourrez aussi opter pour les fruits congelés. Ceux-la sont congelés aussitôt après leur ramassage et il n’ont donc pas le temps de perdre leurs vitamines.

Aujourd’hui, on ne peut que douter des bienfaits de certains compléments issus des géants de la pharmaceutique. Pour la vitamine C, j’ai la conviction que nous pouvons nous approvisionner via des aliments de saison. Cette alternative sera un meilleur choix pour votre santé et plus écologique pour notre planète.

 

Commentaires Facebook

Recherche

A propos de David Roussillon

David