Minceur
obesite minceur

14 Conseils pour maigrir quand on est Obèse !

14 Conseils pour maigrir quand on est Obèse !
Notez cet article

Affronter son obésité et vouloir perdre du poids est une bonne décision. En effet, d’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), « le surpoids et l’obésité se définissent comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé ».

Mais c’est une décision qui nécessite une volonté de fer, et c’est pour cela que nous donnons ces quelques conseils pour réussir votre régime amincissant.

Donner une priorité absolue à son objectif

Si votre objectif est donc de (re)trouver une belle silhouette il faudra vous y fixer et ne pas vous démoraliser en cours de route. Axez vos efforts dans ce sens. Pour cela, il vous faut connaitre et comprendre votre corps.

Faites comme si vous vous prépariez à un voyage. Sachez où vous êtes et où vous voulez aller. Ceci est une étape incontournable pour commencer un régime. Mais plus vous avancerez, plus les tentations seront fortes pour vous décourager.

C’est pour cela qu’il est nécessaire de vous faire aider par votre entourage et par des professionnels, en plus des règles nutritionnelles que vous aurez à suivre. En tout cas, rien ne sert d’y aller vite car l’essentiel c’est de parvenir à vos fins !

Voici donc quelques conseils utiles pour vous accompagner à réussir votre pari.

 

1 – Soyez soutenu par votre famille

famille

Perdre du poids nécessite un soutien positif de la part de votre entourage, notamment familial. Une étude portant sur deux groupes de femmes obèses, suivant un régime d’amaigrissement, a fait ressortir que « perdre du poids peut être stressant, mais moins si l’on bénéficie d’un soutien tout au long du processus ».

Il va sans dire que la différence était nettement palpable entre les deux groupes. L’un des groupes était soutenu, l’autre ne l’était pas.

Ce soutien est d’autant plus nécessaire puisqu’en suivant un régime d’amaigrissement, on observe une baisse de certaines capacités comme l’attention ou l’exécution de tâches normalement faciles.

Pourtant, ces capacités sont essentielles pour pouvoir se maîtriser, ne serait-ce que pour la surveillance des portions ou le choix des aliments etc…Etant soutenu(s) et encouragé(s), il est beaucoup plus aisé de faire des efforts.

 

2 – Rééquilibrez votre alimentation

alimentation

Ce n’est pas parce que vous suivez un régime amincissant que vous deviez vous priver d’une bonne alimentation. Au contraire ! C’est le moment de rééquilibrer cette alimentation pour ne plus manger n’importe comment.

Manger équilibré est une condition pour faire d’une pierre deux coups : être en bonne santé et garder la ligne.

Il s’agit en fait de respecter les principes d’un bon apport nutritif dont le corps a besoin. Nous vous donnons ci-après ce qui est bon à savoir en matière nutritionnelle.

3 – Mangez du bon gras et protéiné au petit déjeuner

manger protéine le matin

Contrairement aux idées reçues il n’est pas interdit de manger des aliments gras le matin. En effet, à cette période de la journée, le corps secrète au maximum les enzymes spécialisés dans la digestion des graisses.

Ce qui évitera à votre organisme de stocker les graisses dans les tissus adipeux et donc de reprendre du poids. Mais il faut choisir les bonnes graisses que sont les graisses insaturées. On les trouve par exemple dans les huiles végétales, telles que l’huile d’olive ou de colza.

De même, il est conseillé de manger des aliments riches en protéines. En prenant ce type d’aliment, vous constaterez que vous serez plus rapidement rassasié. C’est donc une bonne astuce pour perdre du poids.

Il est d’ailleurs à noter que manger des aliments riches en protéines de bonne qualité aide à réduire la graisse située au niveau du ventre. L’œuf, pris au petit-déjeuner, est conseillé pour cet apport en protéines.

4 – Diminuez la portion de féculent à midi

Contrairement à ce qu’on peut croire, me féculent n’est pas un aliment indispensable. Ce sont des aliments faibles en nutriments.

Certes, ils sont riches en glucides et ces derniers sont nécessaires au fonctionnement de l’organisme. Mais il ne faut pas en consommer en trop grande quantité car ils favorisent la prise de poids.

Si vous avez l’habitude de manger des féculents le midi, commencez par en réduire progressivement la quantité. Les remplacer par des légumes ou des légumes feuilles. Ainsi, vous ne ressentirez pas cette sensation de fatigue après avoir déjeuné d’un aliment riche en glucides.

5 – Optez pour des viandes maigres

poulet

En suivant un régime amincissant rien ne vous empêche de manger de la viande, mais veillez à ce que ce soit de la viande maigre.

Manger de la viande maigre vous aidera à assurer les besoins en protéines de la journée sans pour autant apporter de matières grasses. D’ailleurs, la viande est un aliment qui vous permettra d’arriver rapidement à satiété.

Les viandes maigres sont celles qui n’ont que 2 à 3% de graisses saturées. En exemple on peut donner: l’escalope de veau, les volailles sans la peau, l’escalope de dinde ou encore le blanc de poulet. Régalez-vous en, il n’y a pas de risque ! Bien entendu le foie-gras est à proscrire…

6 – Mangez plus de légumes : un petit peu à midi et beaucoup le soir

bienfaits du poireau

Les légumes sont très souvent associés aux régimes amincissants. En effet, ce type d’aliment est riche en nutriments dont l’organisme a besoin.

Les légumes sont également riches en goût mais pauvres en calories. Du haricot –vert à la courgette, en passant par le brocoli ou encore l’aubergine, vous avez plusieurs légumes pour varier vos repas.

Crus ou cuits, cela dépend du légume et de votre préférence, mais en tout cas mettez-en dans vos plats de midi. Et surtout, mangez-en beaucoup le soir. Ce, parce que ce sont des aliments légers, faciles à digérer notamment à cause de leur richesse en fibres. Une autre aide à la perte de poids.

7 – Mangez une collation saine pour quatre heures

manger le matin

L’envie de grignoter est toujours assez forte pendant un régime amincissant. Il n’est pas interdit de manger entre les principaux repas, mais il faut tout de même choisir le bon moment pour que cela ne devienne pas une mauvaise habitude.

L’essentiel est de trouver la bonne heure, et celle-ci devrait se situer à l’intervalle du déjeuner et du repas du soir. 4 heures de l’après-midi est une bonne moyenne. Vous pourrez alors prendre par exemple, du fromage blanc 0% avec un fruit comme une pomme.

Pourquoi du fromage et une pomme ? Tout d’abord parce que votre corps a besoin d’apport en protéines. Les bienfaits de celles-ci ont déjà été abordés plus haut.

Par ailleurs, les pectines, qui sont des fibres alimentaires que contient la pomme ont un effet coupe-faim. Une fois ingérées, ces fibres absorbent une grande quantité d’eau et forment ainsi un gel visqueux qui fait augmenter le bol alimentaire.

Ceci réduit l’action des enzymes digestives et font donc diminuer plus rapidement la sensation de faim. Arrivé au repas du soir, vous n’aurez plus envie d’une fringale.

Vous avez aussi la possibilité d’opter pour des compléments alimentaires qui vont avoir pour objectif de vous aider à brûler les graisses naturellement comme le Phen375 et le PhenQ.

8 – Le soir poisson et légumes

legumes

Le soir donc, comme nous l’avons mentionné précédemment, prenez beaucoup de légumes. Mais il vous est également possible de manger du poisson. Ces derniers sont parmi les aliments-phares pour un régime d’amaigrissement.

Les poissons sont aussi riches en oligo-éléments (zinc et cuivre, par exemple), en vitamines et en phosphore. Faibles en calories mais riches en saveur, ces aliments vous permettent de varier vos plats et donc d’éviter la monotonie.

9 – Utilisez les épices pour conserver le plaisir gustatif lors des repas

épices

Même si les plats sont variés, il est toujours utile d’en relever la saveur. Car suivre un régime ne devrait pas être un calvaire. Au contraire, la joie de la table est essentielle pour éviter stress et découragement.

Les épices vous seront d’une grande aide pour relever la saveur de vos plats et exhaler une odeur appétissante. Plats salés ou plats sucrés peuvent être agrémentés d’épices.

Il y en a une grande variété, et certains comme la cannelle, ont même des vertus amincissantes. Attention toutefois à ne pas trop en mettre, au risque de masquer le goût de l’aliment.

10 – Apprenez à cuisiner des sauces light

Suivre un régime d’amaigrissement ne signifie pas manger quelque chose de fade. Nous avons vu ci-dessus que les épices peuvent être utilisées pour donner un certain « piquant » à ce que vous mangez.

Il est également possible de se concocter une bonne sauce, dans le sens où celle-ci ne soit pas gras ni ne ferait pas gagner du poids. Il s’agit de sauce « light », en accompagnement des viandes, poissons, ou salades etc…

Salées, ces sauces sont le plus souvent à base de moutarde, de citron, de vinaigre et d’autres ingrédients comme les herbes hachées et les échalotes. Sucrées, on peut les fabriquer avec du petit-suisse ou du yaourt allégé.

11 – L’accompagnement de professionnels

La volonté d’en finir avec l’obésité est une bonne décision avons-nous dit, mais comme celle-ci est considérée comme une maladie et peut également entrainer d’autres maladies, il est toujours nécessaire de se faire accompagner par un spécialiste.

Cet encadrement est primordial car le régime à suivre est assez strict. Il faut également suivre l’Indice de masse corporel, pour voir les améliorations.

Toujours selon l’OMS, « l’indice de masse corporelle (IMC) est une mesure simple du poids par rapport à la taille couramment utilisée pour estimer le surpoids et l’obésité chez l’adulte. Il correspond au poids divisé par le carré de la taille, exprimé en kg/m2 ».

De même, l’accompagnement psychologique est à ne pas négliger. Et c’est également le cas pour un accompagnement par un coach sportif.

Nous allons donc voir ci-après le rôle que peuvent jouer les spécialistes pour réussir une perte de poids, voulue pour le long terme.

12 – Un suivi par un médecin nutritionniste

Il est possible de se renseigner en surfant sur le web ou en demandant à des amis ou des connaissances qui ont déjà eu le même problème que soi. Mais cela peut s’avérer dangereux puisque chaque cas est unique. Les conseils et le suivi par un nutritionniste est donc nécessaire.

Ce dernier est un spécialiste qui vous aidera à connaitre ce qui vous convient en matière nutritionnelle. Il a toutes les capacités techniques et scientifiques pour vous aider à équilibrer votre alimentation.

D’ailleurs, il est toujours plus rassurant d’avoir l’avis d’un spécialiste. Il est même primordial d’en consulter un (ou une), avant de commencer le régime.

13 – Voir un coach pour le soutien psychologique

Si le soutien de l’entourage familial est d’une grande aide, le soutien psychologique d’un coach est d’autant plus nécessaire.

Nous avons dit que la décision d’en finir avec l’obésité nécessite une volonté de fer. La famille peut et doit encourager dans ce sens mais les directives d’un coach est indispensable.

Aussi bonne qu’elle soit, l’intention ne suffit pas pour maigrir. Il faut de l’action et un suivi prolongé pour y parvenir. La préparation psychologique est ici une étape incontournable.

Le coach vous aidera à comprendre ce que vous voulez faire. Il (ou elle) vous guidera dans cette démarche tout en vous faisant poser les bonnes questions du genre :

– Est-ce que je le veux vraiment ?

– Est-ce que je dois maigrir ?

– Pourquoi je veux maigrir ?

– De qui dois-je m’entourer ?

– Vaincrai-je les tentations ? –

– Aurai-je la patience ?

– Y arriverai-je ? etc…

14 – Faîtes une activité physique avec un coach sportif

sport

Pour maigrir il faut faire du sport ! Qui n’a pas entendu cela ? Mais quand on est obèse, on est à peu près sûr qu’on a quelque peu délaissé les exercices physiques.

En décidant de perdre du poids, on est donc dans l’obligation de (re)commencer à faire du sport.

Etant en surpoids, on est forcément dans un état de sur-sollicitation des articulations et donc d’une usure prématurée. C’est un problème à régler mais il faut l’avis d’un professionnel.

Seul un coach sportif connait parfaitement les exercices à faire, qui seraient sans risque pour la santé.

L’obésité avons-nous dit est une maladie, mais elle entraine également des problèmes de santé comme les maladies cardio-vasculaires ou les troubles musculo-squelettiques (arthroses).

En faisant des exercices physiques, une personne obèse doit donc faire attention à ne pas accentuer ces problèmes de santé au lieu d’y remédier. Aussi, l’effort physique réalisé doit également être suivi par un médecin du sport et un cardiologue.

Commentaires Facebook