Bien-être
Changement d'heure effets

10 astuces simples pour mieux vivre le changement d’heure

10 astuces simples pour mieux vivre le changement d’heure
4.7 (93.33%) 3 votes

Tous les ans, deux fois dans l’année la France change d’heure dans le but de faire des économies d’énergie. Contrairement aux idées reçues, l’idée n’est pas née en 1975 lors du choc pétrolier mais bien avant.

En effet, Benjamin Franklin en 1784 pensait déjà à décaler les horaires de travail pour mieux profiter de l’ensoleillement quotidien. Ce n’est que pendant la Première Guerre mondiale que cette idée prendra effet. En 1916, plusieurs pays européens comme l’Angleterre, la France et l’Allemagne adoptent le changement d’heure.

Le but du changement d’heure est simple : diminuer les dépenses en énergies et par la même occasion faire des réserves sur le plan financier. La pratique semble efficace d’après le rapport de l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie ou Ademe.

Ce dernier montre une économie de 440 GWh sur les éclairages artificiels qui constituent une part importante de la consommation d’énergie.

Toutefois, la pratique du changement d’heure ne met pas toujours tout le monde d’accord. C’est par exemple le cas de l’association La méridienne qui démontre que la réserve d’énergie effectuée est très basse.

Certains prédisent même que cela pourrait baisser au fil des années. Pour cette étude, les économies effectuées sur la soirée sont retrouvées en matinée d’où le peu d’économie effectuée. En plus de cela, le changement d’heure peut avoir un impact sur la santé.

Des troubles du sommeil, de l’attention, de l’appétit ainsi que de l’humeur atteignent très souvent les enfants et les personnes âgés. Ces effets sont surtout présents lors du changement vers l’heure d’été. Alors comment faire face au changement d’heure efficacement ?

10 astuces simples pour bien vivre le changement d’heure

 

infographie-bien-vivre-le-changement-heure

  • 1 – Se coucher avant minuit

Avant toute chose, il faut savoir que votre sommeil comporte trois phases bien précises. La première dite sommeil léger qui est la phase de l’endormissement. Puis vient le sommeil profond (lent) et caractérisé par une activité cérébrale moindre et donc un repos total.

Le second est le sommeil paradoxal où l’activité de votre cerveau est intense puisque c’est dans cet état précis où les rêves se manifestent.

Ces trois phases du sommeil fonctionnent en cycle d’environ trois heures en tout. Donc plus vous vous couchez tôt, plus votre sommeil réparateur sera long. C’est pour cette raison que l’on dit souvent que les heures de repos avant minuit comptent doubles.

  • 2 – Se coucher à des heures régulières

Respecter des heures régulières pour le coucher comme pour le réveil vous permet de mieux dormir. En effet, cela facilite la tâche de votre horloge interne à trouver plus efficacement ses repères.

Grâce à cela, vous vous endormirez plus facilement le soir et serez en pleine forme le matin. Comme les besoins en sommeil diffèrent pour chaque personne, ce sera à vous de fixer l’heure idéale pour vous coucher et vous lever.

Vous pouvez les déterminer en fonction de votre emploi du temps tout en pensant à avoir assez de temps pour vous reposer. La durée moyenne de sommeil pour une homme adulte est de 8 heures selon le centre du sommeil.

  • 3 – S’exposer à la lumière du jour et faire des siestes de 20 minutes

L’insomnie et d’autres troubles du sommeil peuvent être la conséquence d’un changement d’horaire. Lorsque vous en êtes atteints, l’exposition au rayon du soleil peut vous aider à retrouver un certain équilibre.

Déjà, une exposition à la lumière du jour vous permet de vous approvisionner en vitamine D. En ayant les bonnes doses (au moins 30 minutes par jour en contact avec le soleil), vous éviterez les fatigues et la somnolence en pleine journée. Votre cycle de sommeil en sera alors renforcé.

En plus de cela, l’exposition au rayonnement du soleil facilite votre production de mélatonine. Il s’agit d’une hormone qui vous aide à vous endormir plus efficacement. La présence d’une quantité suffisante de mélatonine vous offre également un meilleur sommeil. Pensez donc à profiter un peu du soleil lorsque cela est possible pour avoir une meilleure humeur et par la même occasion pour mieux dormir.

La sieste est vue d’une manière très différente selon les pays. Pour nous, elle est généralement accordée aux enfants et aux personnes âgées mais elle n’est pas réellement appréciée chez les adultes.

Pourtant, sachez que faire la sieste peut être très bénéfique. Il vous est conseillé d’en faire une pendant 20 minutes tous les jours après avoir déjeuné.

Pour en prendre l’habitude, faites votre sieste après le déjeuner et programmez un réveil pour qu’elle ne soit pas trop longue. En cas de troubles du sommeil, ce sera l’occasion pour vous de récupérer.

En plus, la sieste présente des avantages sur votre productivité et votre bonne humeur tout au long de la journée.

  • 4 – Du sport pour mieux dormir

Le sport n’est pas seulement bon pour votre santé, il l’est aussi pour votre sommeil. Une pratique régulière est effectivement un moyen de réguler votre cycle circadien grâce à la succession d’activité et de repos.

Il vous sera alors plus pratique de trouver le sommeil et d’éviter les réveils en pleine nuit. En plus de cela, il ne faut pas oublier que le sport participe à réguler votre poids. Lorsqu’il n’est pas stable, vous pouvez présenter des ronflements ou des difficultés à respirer qui contribuent à perturber votre sommeil.

Pour profiter pleinement des avantages du sport, pensez à ne pas le pratiquer trop tard le soir. En effet, cela risquerait d’augmenter votre température corporelle ainsi qu’une excitation du système nerveux et donc de vous causer une insomnie.

Si vous ne pouvez en faire qu’en soirée, le mieux est de prévoir un écart de deux à trois heures avant votre coucher. Suivie d’une bonne douche pas trop chaude, elle conduira votre corps à baisser de température facilement.

Vous aurez alors un long sommeil réparateur et ne risquerez pas d’être perturbés tout au long de la nuit. Pensez à bien vous étirer après votre entrainement de sport afin de réduire les risques de courbatures.

  • 5 – Eviter la consommation d’excitants

On le sait tous, les excitants peuvent avoir de très mauvais effets sur la santé. Que ce soit thé, café, tabac, ou certains médicaments contenants des stimulants, il faut y faire attention pour votre sommeil.

Ces derniers sont connus pour influer sur votre système nerveux. Ils font alors en sorte de réduire les effets de l’adénosine et la production de mélatonine. C’est ce qui vous tient éveillé et peut même perturber la qualité de votre sommeil à cause de la nervosité et de l’excitation.

Si vous en prenez durant la journée, pensez à les éviter dès le début de l’après-midi et au plus tard vers 17 heures. Ainsi, leurs effets seront estompés jusqu’à l’heure de votre coucher et votre sommeil n’en sera pas dérangé.

  • 6 – Manger des noix et des noisettes

Pour vos collations ou goûters, pourquoi ne pas privilégier les noix et les noisettes ? Ce sont des aliments aux nombreuses vertus et il faut savoir que ces derniers ont un bon effet pour le sommeil. Le fait qu’elles contiennent une grande quantité de mélatonine contribue à améliorer votre repos.

En effet, elle vous aide à trouver le sommeil plus facilement et à éviter les troubles du sommeil efficacement. Elle agit également de sorte à aider votre horloge interne pour détecter le jour et la nuit.

Afin de profiter pleinement des avantages de la mélatonine des noix et noisettes, il vous est conseillé de les consommer de 6 à 8 heures avant de vous coucher. Cela leur donnera le temps d’être digérées, stockées dans votre foie avant d’être propagées dans votre circulation.

Vous pouvez également consommer des œufs, du poisson et du persil pour compléter votre apport en mélatonine Bien sûr, il faut faire attention à ne pas en abuser car un excès de mélatonine pourrait venir retarder votre rythme circadien.

  • 7 – Manger des aliments riches en potassium

Le potassium est également à privilégier dans votre alimentation afin de rendre votre sommeil plus appréciable.

Il est vrai que ce minéral participe beaucoup à réduire les perturbateurs qui altèrent la qualité de votre repos.

Elle évite par exemple les crampes musculaires ou les troubles cardiovasculaires qui sont les principaux perturbateurs du sommeil.

Votre apport en potassium peut être complété par une consommation d’épinard, de brocoli, d’avocat, de bette à carde, les légumineuses ainsi que la banane. Un régime méditerranéen contient de nombreux aliments riches en potassium tout comme le régime d’Okinawa.

  • 8 – Manger des aliments riches en magnésium

Le magnésium est très souvent conseillé pour vous aider à trouver le sommeil facilement. C’est un stimulateur pour votre système nerveux parasympathique qui met votre corps au repos. Comme c’est un sédatif naturel, il conduira votre corps à se relaxer plus efficacement.

En plus de réduire le stress, le magnésium stabilisera votre rythme cardiaque et diminuera les tensions musculaires. Vous pouvez généralement en trouver dans le cacao, le soja ainsi que les fruits secs. D’autres éléments comme la passiflore peuvent également vous aider.

  • 9 – Manger des aliments riches en vitamine D

En plus des différents éléments cités plus haut, pensez à vous réapprovisionner régulièrement en vitamine D. En avoir assez dans votre organisme vous empêche de souffrir de troubles du sommeil.

En effet, un apport suffisant en vitamine D vous évite de somnoler durant la journée. Il vous sera alors plus facile de réduire les insomnies et les réveils nocturnes.

Elle évite également les douleurs musculaires qui tendent à perturber votre sommeil. À part l’exposition au soleil, vous pourrez en trouver dans l’huile de foie de morue, le hareng, le lardon, les anchois ainsi que bon nombre de poissons.

  • 10 – Eviter l’utilisation des écrans lumineux tard le soir

Pour bien dormir, il vous faut un environnement stable et calme. C’est pour cette raison qu’il faut éviter les écrans lumineux comme les ordinateurs, le téléphone et les tablettes.

Avec le fort éclairage en lumière bleue qu’ils apportent, votre production en mélatonine sera réduite. Vous serez alors stimulé et aurez du mal à trouver le sommeil.

Afin d’éviter ce genre de souci, il est alors préférable d’éloigner tout appareil à écran lumineux avant de vous coucher. Si vous n’êtes pas fatigué, privilégiez la lecture d’un livre ou d’un magazine.

Commentaires Facebook